Jeunesse Fasoïste : Une journée pour promouvoir l’entrepreneuriat

Les membres de l’association les Fasoïstes ont tenu une conférence de presse le vendredi 28 mai 2021 à Ouagadougou. L’objectif est de faire le point des préparatifs de la Journée de la promotion de l’entreprenariat de la jeunesse Fasoïste (JPE-JF).

Les Fasoïstes à travers le lancement de plusieurs projets mineurs, se veulent un socle et un catalyseur dans la lutte contre le chômage en milieu jeune. Il s’agit du lancement de : un jeune, un mentor ; la carte verte Fasoïste ; le coffret du jeune  cireur ; et l’installation du club des jeunes entrepreneurs Fasoïstes. « Au Burkina, nous avons la culture du « fonctionnariat ».

Le schéma est simple, nous formons plus de généralistes que de professionnels. Cependant il est à noter que l’Etat, grand employeur de ces généralistes, a une capacité d’absorption assez limitée. Bien évidement, la formation reçue permet à certains diplômés généralistes de rejoindre le secteur privé via l’embauche ou l’entrepreneuriat. Malheureusement, au regard d’un secteur privé encore embryonnaire et d’un manque cruel de financements de projets, une grande partie de la jeunesse formée  à des fonctions d’ordre publique ou professionnel se retrouve sans emploi », a relevé Serge Compaoré. Ce constat a interpellé l’association Les Fasoïstes à organiser la Journée de la promotion de l’entrepreneuriat de la jeunesse Fasoïste (JPE-JF).

Selon le président de l’association les Fasoïstes, Serge Compaoré, la Journée de la promotion de l’entrepreneuriat de la jeunesse Fasoïste (JPE-JF) a pour objectif principal de développer et de promouvoir l’esprit du leadership et d’entrepreneuriat chez les jeunes et les femmes au pays des hommes intègres. C’est pourquoi l’association lance un appel à la jeunesse burkinabè à l’intégrité, au don de soi et au patriotisme qui caractérisent la vision et le concept Fasoïste.

Jules TIENDREBEOGO

Fermer le menu
mi, et, leo. elementum sed libero libero. ut odio diam