Journées Solidaires : Vivres et vêtements pour PDI de Banfora

Le samedi 12 novembre 2022 a eu lieu au sein du lycée privé Saint Jean de Banfora, la cérémonie de remise de vivres et de vêtements aux personnes déplacées et en situation difficile.

Depuis le lundi 24 octobre 2022, le fondateur du lycée privé Saint Jean de Banfora a donné le top départ des Journées Solidaires. Ces journées visent à collecter des fonds, des vivres, des habits, des nattes, etc. pour les personnes déplacées et les personnes en situation difficile au sein du lycée privé Saint Jean. La collecte de ces vivres a pris fin le samedi 12 novembre 2022 par un don de sang et une cérémonie de remise de bourses et de dons collectés.

Une cérémonie placée sous la présidence de la déléguée régionale du médiateur du Faso dans les Cascades, Adja Salimata Gnanou et sous le patronage du directeur régional en charge de la culture, Boukary Malgoubri. Une centaine de personnes ont retrouvé le sourire grâce à cet élan de solidarité lancé par Serge Coulibaly à travers la générosité de personnes de bonne volonté. Les déplacés ont tenu à remercier cette initiative du fondateur du lycée privé Saint Jean qui leur est venu au secours dans un contexte très difficile.

De l’avis du DR Malgoubri, la solidarité et l’humanisme sont des valeurs culturelles de référence que les autorités de la transition prônent. Ce sont des valeurs qui nous permettent de tourner le regard vers nos proches et de les aider, a-t-il soutenu. Il a invité les uns et autres à suivre les pas de Serge Coulibaly pour venir au secours des déplacés.

Selon Serge Coulibaly, initiateur des Journées Solidaires, « c’est pour promouvoir la solidarité. Nous avons l’habitude de le faire en cachette, mais vu le nombre croissant je me suis dit il faut qu’on prenne au sérieux cette affaire là en comptant sur mes anciens élèves, mes élèves, mes amis, mes partenaires, etc. Et grâce à eux, on a pu collecter quelque chose pour aider quelques déplacés.

Je voudrais demander aux uns et aux autres de soutenir les déplacés, il ne faut pas attendre d’être riche pour aider ».  Rappelons que pendant la rentrée scolaire en octobre, Serge Coulibaly a pris en charge la scolarité de quelques déplacés internes et aussi attribué des bourses à certains.

Sina COULIBALY/Stagiaire Banfora

Fermer le menu
venenatis, id ut libero Praesent risus id venenatis amet, Sed fringilla