Lutte contre la COVID-19 : La Chine fait don aux musulmans

Dans le cadre de la lutte contre la maladie à Coronavirus, la République populaire de Chine a fait don de matériel médical à la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB). La cérémonie de remise a eu lieu le 11 août 2020 au siège de ladite Fédération à Ouagadougou.

Remise symbolique du don

Deux respirateurs Y30T, deux machines à oxygène 9F-5AW et dix mille masques chirurgicaux, telle est la composition du matériel médical offert par le gouvernement chinois à la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB). Avant la remise de ce don, la délégation de l’ambassade de Chine au Burkina Faso avec à sa tête le Conseiller politique, Fei XU, a eu un tête-à-tête avec les premiers responsables de la FAIB. Les échanges ont porté, selon Fei XU, notamment sur les conditions de vie des musulmans (au moins 20 millions) en Chine. Beaucoup d’informations sur le sujet leur ont été données selon El Hadj Aboubacar Yugo, président du présidium de la FAIB, le président délégué. « Notre stratégie musulmane nous recommande qu’on puisse connaitre le sort de nos frères musulmans qui vivent en Chine. On a une future collaboration. On a souhaité une visite guidée de la sous-région, de l’UEMOA ou même du G5 Sahel pour que les musulmans de beaucoup de pays puissent aller constater de visu en Chine les vécus des musulmans dans ces zones et aussi établir des relations avec ces musulmans. C’est la deuxième fois que la Chine vient chez nous. Lors de l’ouverture des mosquées, elle nous a fait don de 3000 masques », a laissé entendre Aboubacar Yugo. Ce geste de la Chine qui cadre avec la vision de la FAIB qui est celle d’élever le niveau de la prise en charge des malades au niveau de ses centres de santé a été salué par Dr Savadogo Salam, médecin anesthésiste-réanimateur, président du comité technique national de santé de la FAIB. Pour lui, la FAIB qui a plus d’une vingtaine de centre de santé à Ouagadougou et à l’intérieur du pays, participe depuis le début de la maladie aux côtés du ministère de la Santé pour la prise en charge des malades et la prévention de la COVID-19. Donc, ce don va permettre à ces centres de santé de travailler avec plus d’efficacité. Le Conseiller politique de l’ambassade de Chine, Fei XU a confié que son pays a planifié une série d’échanges avec les autres communautés religieuses vivant au Burkina Faso et le avec le gouvernement dans le cadre de la lutte cotre la COVID-19.

Aïcha TRAORE

Fermer le menu
elit. massa leo. dapibus lectus ut felis