Message du cardinal Philippe Ouédraogo : «Pâques, temps de communion et de restauration de la foi chrétienne !»

L’archevêque de Ouagadougou, le cardinal Philippe Ouédraogo a présenté son message de Pâques lors d’une conférence de presse ce 1er avril 2021 à Ouagadougou. 

«A tous et à toutes, au nom de notre Eglise Famille de Dieu, je souhaite bonne et sainte fête pascales», cardinal Philippe Ouédraogo

 

A 3 jours de la célébration de la Pâques chrétienne, l’archevêque de Ouagadougou a délivré un message aux fidèles de la Sainte famille. Selon les propos de l’archevêque, « à Pâques nous célébrons Jésus Christ qui passe de la mort à la vie, des ténèbres à la lumière. Christ est ressuscité des morts. Alléluia !» Cette célébration se caractérise par l’écoute et la méditation de la parole de Dieu, le renouvellement de la foi, l’accueil des nouveaux baptisés et enfin la liturgie eucharistique. En communion avec le Saint Père le pape François, le cardinal Philippe Ouédraogo veut donner à l’Eglise Famille de Dieu de Ouagadougou, une autre dimension de la fête de la résurrection du Christ. Il s’agit de l’ouverture de l’année de Saint Joseph et de la famille. A cette fête de Pâques, sera promulgué officiellement le décret épiscopal N°067 de l’archidiocèse de Ouagadougou. Selon le secrétaire épiscopal Raphaël Nana, ce décret  stipule des propositions pastorales concrètes notamment, la célébration d’une messe pour Saint Joseph tous les mercredis de l’année, l’organisation des célébrations de mariages collectifs ou individuels et favoriser le baptême des enfants jusqu’à 5 an pour un vécu fructueux de cette année spéciale, afin de grandir dans l’amour familial. Cependant, en raison de la situation sécuritaire et sanitaire qui prévaut actuellement, le cardinal demande à toutes les paroisses et institutions à s’organiser pour que les différentes veillées de prière ne débordent pas minuit. A tous les fidèles chrétiens, il les invite à faire preuve de discipline et à respecter les mesures-barrières pour stopper la propagation du Covid-19.

Awa Cécile BANGARE

Fermer le menu
ipsum amet, dapibus ut Donec dolor commodo efficitur. sem,