Musique : «Seule la paix», le premier album de God Don

Le maquis “version originale plusˮ a abrité ce samedi 14 novembre 2020 la dédicace de l’album « Seule la paix » de l’artiste God Don. De son vrai nom Noufou Daboné, artiste de scène, auteur compositeur et interprète. God Don annonce par cet album son arrivée sur la scène musicale, même s’il était connu avant.

God Don présente son CD disponible sur le marché à 2000 FCFA

La dédicace de l’album « Seule la paix » de l’artiste God Don était sous la conduite de G Dris, PDG de “Dunia Production”, l’entreprise de communication organisatrice de la dédicace. God Don est un jeune artiste musicien burkinabé né à Bobo-Dioulasso. C’est en 2011 qu’il pique le virus de la musique, en participant à Faso académie en 2011 et 2012. Aujourd’hui il poursuit sa carrière musicale dans le style « Slapa » qui veut dire du slam à la parole ordinaire. Le 24 novembre 2019 est un grand jour pour lui. Car, c’est ce jour qu’il sort son premier album, « Seule la paix », composé de 4 titres :

Seule la paix : Dans ce titre, l’artiste fait savoir qu’aucun développement n’est possible en aucun lieu au monde sans une paix véritable.

Safi : L’artiste God Don ressort l’importance qu’il y a à avoir un amour franc l’un envers l’autre, car cela raffermit les liens.

Merci Mascotte : Dans ce titre, l’artiste encourage et remercie Mascotte Joseph Tabsoba pour son combat à travers son émission cocktail qui révèle les jeunes artistes et la musique burkinabé.

Youssou N’Dour Dieuredjef : God Don rend hommage au musicien Sénégalais Youssou N’Dour, car il est pionnier et ambassadeur de la musique sénégalaise et au delà de la culture africaine.

La dédicace a connue la présence de plusieurs artistes de la ville de Bobo qui sont venus soutenu l’artiste. Pour le parrain de l’événement, Eldji lui-même artiste musicien, « j’ai accepté d’être le parrain artistique de mon confrère par plaisir. Parce que je trouve que c’est une considération qu’il m’a accordée ».

Avant cet album, l’artiste a 3 singles à son actif. Il s’agit de « Merci Mascotte » enregistré en 2012, en 2013 il enregistre un 2ème pour rendre hommage à Radio Bobo et le 3ème intitulé « Youssou N’Dour Dieuredjef » en 2015.

Casimir Seyram KAVEGUE/ Stagiaire

Fermer le menu
ut id, accumsan libero at fringilla