Palais de justice de Bobo :c’est la faim qui m’a conduit dans cette histoire de vol

D.M est né le 28 avril 2005 à N’Dorola, chef-lieu de la commune rurale de N’Dorola, dans la province du Kénédougou, région des Hauts-Bassins. Il est ouvrier de profession, sans domicile fixe, célibataire sans enfant. Il se retrouve devant les juges du tribunal correctionnel de Bobo-Dioulasso le vendredi 12 janvier 2024 pour une affaire de vol de fils électriques. A la barre, le prévenu reconnait les faits qui lui sont reprochés. A la barre, il reconnait avoir effectivement volé. Ainsi, ce dernier relate les faits devant les juges « C’était un mercredi, j’ai escaladé le mur du garage. Je ne connaissais même pas le propriétaire dudit garage. Avant de voler, je me suis couché en bas d’une voiture, car la fille du gardien qui était présente sur les lieux soupçonnait quelque chose. Après avoir réussi cette étape, j’ai coupé le fil de la caméra. Par la suite, j’ai enlevé le fil de la climatisation. En toute franchise, c’est la faim qui m’a conduit dans cette histoire de vol, car on devrait décharger notre marchandise. Malheureusement, ça n’a pas été fait. Je n’avais plus d’argent sur moi pour payer à manger ».
Après le jugement, le tribunal a condamné D.M à une peine d’emprisonnement de 24 mois dont 12 mois de prison ferme et une amende de 500 000 F CFA assortie de sursis.

Annaïsse PAKOTOGO/ Stagiaire

Fermer le menu
Phasellus nec ut risus ut dolor elit. quis, libero tristique quis mi,