Au palais de justice de Bobo : Un gérant de Station à la barre

Un gérant de station d’essence nommé I.S, domicilié au secteur 24 de Bobo-Dioulasso est condamné par le tribunal correctionnel de ladite ville. Il écope de 2 ans de prison et une amende d’un million FCFA, le tout ferme pour des faits d’escroquerie à grande échelle.

Dans les faits, il ressort que I.S laisse croire à de nombreuses personnes que son père est propriétaire de station dans la ville de Bobo-Dioulasso. Et qu’il a la possibilité de trouver des postes de pompistes pour ces gens. C’est dans ces circonstances qu’il a demandé aux victimes de constituer un dossier dans lequel la copie de la pièce d’identité, l’extrait d’acte de naissance, une somme pour la tenue de travail plus la somme de 20.000 F CFA représentant les frais de dossiers.

Après avoir reçu les dossiers et encaissé les dites sommes, il est resté injoignable au téléphone. Inquiet de la situation, les victimes ont porté plainte à la gendarmerie.  Une enquête menée par les gendarmes a permis de retrouver le prévenu. Il est ressorti dans l’instruction du dossier qu’une perquisition a été effectuée dans le domicile du prévenu. Cette phase de perquisition a permis d’y retrouver une quarantaine de dossiers.

C’est dans la matinée du mardi 02 novembre que le dossier est appelé à l’audience. A la barre le prévenu nie les faits qui lui sont reprochés. En réquisition, le Ministère public a qualifié ces faits d’escroquerie à grande échelle conformément à l’article 613-1 du code pénal et qu’il y a lieu de maintenir le prévenu dans les liens de la prévention. De ce fait, le Ministère public a requis 02 ans de prison plus une amende d’un million le tout ferme contre le prévenu I.S. Quant au tribunal, il suit le parquet dans ses réquisitions en déclarant I.S coupable des faits d’escroquerie. En répression le condamne à une peine d’emprisonnement de 02 ans et à payer une amende d’un million FCFA, le tout ferme.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
libero at sed Phasellus in velit, fringilla eleifend