Pâques 2022 : “Que cette année la réconciliation soit vraie et réelle” Mgr Paul Ouédraogo

A l’occasion de la fête de pâques, l’archevêque métropolitain de Bobo-Dioulasso, Monseigneur Paul Ouédraogo a livré son traditionnel message à ses diocésains. Voici le contenu intégral de ce message.

Merci de me donner l’occasion de souhaiter à toutes et à tous une bonne fête de Pâques.
Vous savez que pour nous chrétiens, la fête de Pâques est le sommet de l’année liturgique. Donc toute l’année chez le chrétien est organisée en vue de la fête de Pâques
Pâques, c’est la résurrection du Seigneur Jésus.

C’est cette résurrection du Seigneur Jésus qui est le fondement de la foi du chrétien.
Jésus est mort et il est ressuscité d’entre les morts et a signé ainsi sa divinité, sa victoire de la vie sur la mort, la victoire de l’amour sur la haine, la victoire du pardon sur le péché.
Le chrétien est toujours invité à mettre ses pas dans les pas du Seigneur Jésus et de vivre comme lui en donnant un cœur plein d’amour et de miséricorde tout comme Jésus.
Cette fête est tellement importante que l’église donne quarante (40) jours pour la préparer, c’est ce que nous appelons le carême.

Pendant ces 40 jours, il est demandé au chrétien de changer son cœur, de se convertir, de se tourner un peu plus vers Dieu en faisant de place à Dieu dans sa vie et de se tourner aussi vers le prochain en ouvrant bien ses yeux pour voir tous les services qu’il peut rendre aux autres en commençant toujours par le plus pauvre, le plus faible.

En souhaitant la bonne fête aux chrétiens, je leur dis simplement que nous arrivons à la fin du carême. Plaise à Dieu que tous les efforts que nous avons fourni pendant ce temps de carême pour nous convertir à plus d’amour et de fraternité et à plus piété envers notre Dieu, que le Seigneur féconde ses efforts et surtout agrée notre prière.

Nous savons aussi que le carême nous commande de faire un effort pour changer nos cœurs. Le cœur humain trop enclin à la violence, à la vengeance, à la méchanceté.

C’est ce cœur qui a besoin de devenir chaque jour un peu plus humain

L’année 2022 est particulière. La situation nationale, nous la connaissons tous. Très difficile. L’insécurité est là ; c’est beaucoup de morts, c’est beaucoup de déplacés internes, c’est une recherche de stabilité politique. C’est une volonté de récupérer le territoire que nous avons perdu.
Dieu dans sa providence a voulu que les chrétiens et les musulmans aient des moments de prière ensemble. En effet, les frères musulmans vivent le temps de jeune de ramadan qui est aussi donné pour changer leurs cœurs pour avoir un cœur plus ouvert à Dieu auquel ils veulent toujours se soumettre et un cœur plus ouvert au prochain à travers l’aumône et le partage.

Donc la providence a voulu que ses enfants musulmans et ses enfants chrétiens, pendant cette période où nous jeûnons ensemble, vraiment nos cris montent vers lui pour qu’il féconde tous les efforts en faveur de la paix. La paix dans notre pays, la paix dans le monde.

Mais nous le savons, la paix ce n’est pas la guerre qui y conduit, ni la violence. C’est la fraternité, l’amour et la miséricorde dont Jésus a témoigné jusqu’à la croix. C’est le seul chemin pour la paix.
Nous demandons à Dieu d’agréer nos prières, de féconder nos efforts, efforts de nos frères musulmans, de nos frères chrétiens de tous ceux qui se tournent vers lui parce que nous savons que la paix vient de Dieu mais aussi c’est le fruit des efforts que les hommes feront sur leur cœur, pour se donner un cœur plus fraternel. La fraternité universelle entre les hommes est le seul chemin qui peut nous conduire à la paix. C’est le seul chemin où nous apprenons à nous accepter, à nous accueillir réciproquement comme les enfants d’un même père et à vivre des relations apaisées.

Je souhaite pour cette année 2022, une Pâques qui soit la victoire de la paix, victoire de la paix sur la violence et la guerre. La victoire de la fraternité sur la méchanceté, la victoire de l’amour sur la haine, la victoire de la miséricorde et de pardon sur la vengeance pour que la réconciliation soit quelque chose de vrai et de réel.

Nous prions pour les gouvernants et les gouvernés.
Nous prions pour que Dieu donne la stabilité à notre pays
Que Dieu bénisse notre pays

Bonne fête à tous les chrétiens
Bonne et sainte fête de Pâques à tous et à toutes

Fermer le menu
velit, id Aliquam venenatis eleifend commodo dolor ut mi,