Présidentielle 2020 : Tahirou Barry voit grand pour l’industrie à Bobo

Tahirou Barry, candidat à la présidentielle du 22 novembre a fait un focus sur le secteur industriel en souffrance à Bobo-Dioulasso ce mardi 17 novembre 2020. Il est allé s’enquérir de la situation de la ”défunte industrie Winner”, avant de visiter une entreprise de transformation de produits locaux.

Tahirou Barry promet une aide de l’Etat s’il est élu président

Tablant sur un tissu industriel fort et dynamique dans une capitale économique qui n’en soit pas un simulacre, le candidat du MCR, Tahirou Barry a fait une visite qui ne se veut pas que symbolique. Il s’est agit pour lui de faire un focus sur le manque à gagner que représente “l’abandon à la mort” de certains fleurons de notre secteur industriel à Bobo-Diouoasso. Ainsi, la société ”winner” qui a fermé ses portes a fait objet d’une visite du candidat. Tahirou Barry y a été reçu par des membres du personnel dont le délégué a expliqué la misère de ces employés qui y ont perdu leur emploi suite à la fermeture de l’usine. 115 personnes y gagnaient leur pain quotidien. Pour le candidat à la présidentielle, rien n’explique qu’on ait laissé ainsi mourir cette entreprise. S’il est élu président, le secteur industriel en général et celui de Bobo-Dioulasso en particulier sera une de ses préoccupations premières. Des fonds substantiels y seront affectés pour relever les sociétés qui ne méritaient pas de mourir ainsi. Il y va du bien-être de nombreuses familles.

Dans la soirée, le candidat s’est rendu dans une unité de transformation de produits locaux en boissons. Un exemple de dynamisme entrepreneurial qu’il n’a pas manqué de saluer et encourager. Promettant là également, un fonds de soutien conséquent à hauteur de cent milliards de nos francs. Entre ces deux visites, Tahirou Barry est allé constater l’état d’avancement des travaux de réfection de la cathédrale de Bobo-Dioulasso dont la valeur est aussi bien d’ordre religieux qu’historique et touristique. Le candidat y a été reçu par l’Abbé Sylvestre Sanou. Au vu de l’avancement des travaux, Tahirou Barry a loué l’initiative pour laquelle il avait engagé le gouvernement à y apporter un soutien de cinquantaine millions de francs CFA du temps où il était ministre en charge du tourisme. Marque d’un intérêt certain pour cette bâtisse dont le budget de rénovation avoisine 700 millions de nos francs.

Sibiri SANOU 

Fermer le menu
ipsum felis mattis ipsum et, eleifend ut mattis Donec nunc