Programme de Relèvement et de Renforcement de la Résilience : Le PNUD consulte les parties prenantes au processus

Dans le cadre du Programme de Relèvement et de Renforcement de la Résilience (P3R), le PNUD a organisé hier mardi 22 juin 2021, un atelier de consultation des parties prenantes au processus de formulation du programme dans les Hauts-Bassins et la Boucle du Mouhoun.

Ouvert sous la présidence de Lamine Soulama, Haut-commissaire de la province du Houet représentant le gouverneur de la région des Hauts-Bassins Antoine Atiou, cet atelier vise à soumettre la note conceptuelle du P3R aux acteurs venus de la Boucle du Mouhoun et des Hauts-Bassins.

Daouda Yahaya, chef du sous bureau du PNUD Bobo

A travers le P3R, le PNUD veut apporter un soutien au effort que le gouvernement déploie au quotidien face aux défis sécuritaires, sanitaires et aussi climatiques. Le renforcement des capacités des institutions et des communautés à en croire au propos de Daouda Yahaya, chef du sous bureau du PNUD Bobo, sont aussi pris en compte par ce programme.

Pour lui, à la fin des travaux, le point de vue et les observations des participants à l’atelier sont attendus. « Nous présentons la note conceptuelle du P3R aux acteurs de la Boucle du Mouhoun et des Hauts-Bassins, pour prendre en compte leur point de vue, leurs observations afin d’assurer non seulement une compréhension partagée du programme, mais aussi créer les conditions d’une mise en œuvre efficace et cohérente de ce programme», va-t-il déclarer à l’ouverture des travaux.

Au niveau de l’autorité administrative, ce programme est louable et est le bienvenu. « Le Burkina fait face à beaucoup de défis à savoir sécuritaires, sanitaires et aussi les catastrophes naturelles. Le gouvernement fait ce qu’il peut, mais il est important que nous puissions avoir l’accompagnement des populations.

Et pour arriver à cela, il faut renforcer les capacités de ces populations pour leur permettre de s’approprier ces défis. C’est dans ce sens que nous sommes venus saluer et encourager cette initiative du PNUD », déclare Lamine Soulama, Haut-commissaire de la province du Houet.

Objectifs du P3R

Le programme vise quatre principaux objectifs à savoir : l’amélioration de la capacité des institutions nationales à agir sur la résilience et l’intégrer comme élément clé du développement ; la prévention des risques, se préparer, répondre et se relever des catastrophes, des crises et autres formes de chocs, y compris le Covid-19.

Renforcer les économies locales, les opportunités de création d’emplois et des revenus ainsi que les capacités des personnes déplacées internes et les communautés hôtes à se relever ou à se réintégrer socialement et économiquement dans les milieux de leur choix, sont également des points marquant du P3R.

Aymeric KANI

Fermer le menu
Donec amet, fringilla Lorem elit. leo venenatis