Promotion de l’entreprenariat : Réduire le taux de chômage en 5 ans

Le Centre pour le dialogue humanitaire en partenariat avec le ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes a animé un point de presse ce 16 décembre 2020 à Ouagadougou. Cette rencontre avait pour objectif de présenter le document relatif à la stratégie nationale de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes.

Les conférenciers lors des échanges ave les medias

Après 48h de travaux sur la validation de la stratégie nationale de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et son plan d’action, le document à été présenté à la presse. Cette stratégie se veut être le référentiel en matière d’emploi et de lutte contre le chômage au Burkina Faso. Selon Ali TONANE, directeur général de la promotion de l’entreprenariat et de l’autonomisation des jeunes, l’apport des jeunes est fondamental pour le développement du pays en tant qu’innovateurs, force de travail, consommateurs, citoyens et membres actifs de la société. L’élaboration du plan est financé par le Centre pour le dialogue humanitaire avec l’appui de ses partenaires dans le cadre du projet « la voix des jeunes du Sahel ». La particularité de cette stratégie est qu’elle se veut participative avec les jeunes de toutes les régions, les structures publiques et privées, les associations et ONG. Elle se veut promotrice de la culture entrepreneuriale au Burkina Faso sur une période de 5 ans de 2021 à 2025. Le représentant du Centre pour le dialogue humanitaire, Evariste METUOLE-DABIRE, assure que la stratégie a été pré-validée  par arrêtés ministériels du ministère de tutelle.

Awa Cécile BANGARE (stagiaire)

Fermer le menu
odio tempus Lorem leo. ipsum elit.