Propriétaires de camions bennes de Bobo : Payez vos taxes

Les propriétaires des camions bennes de Bobo et autres acteurs intervenant dans l’exploitation des agrégats, les coutumiers et acteurs de la société civile, étaient en conclave ce 31 juillet 2023 à l’hôtel de ville de Bobo-Dioulasso, sous la houlette du PDS communal, Adama Bidiga. Objectif, sensibiliser les propriétaires des camions bennes sur le payement de leurs différentes taxes.

Les propriétaires de camions bennes doivent comprendre les enjeux liés au payement de la taxe sur l’enlèvement des agrégats. C’est ce qu’affirme Adama Bidiga, président de la délégation spéciale communale de Bobo, en marge de la rencontre avec lesdits propriétaires. A l’entendre, des pourparlers sont en cours avec eux depuis un bout de temps. « Aujourd’hui, nous avons jugé opportun de convier les propriétaires de camions bennes de la ville pour leur donner l’information juste », soutient-il.

Il ressort à l’issue des échanges que les propriétaires des camions bennes ont voulu s’acquitter des frais de la taxe en question par jour, alors que la municipalité souhaite qu’ils soient payés par chargement de camion, confie Adama Bidiga. Mais finalement, de concert avec les différents PDS, « nous avions décidé que la taxe se paye par jour, mais pas au montant proposé par les propriétaires de camions bennes », précise-t-il. En ajoutant que très prochainement ils se déporteront sur les lieux pour constater le prélèvement de ces taxes. Seydou Kassamba, président de la structure des propriétaires de camions bennes des Hauts-Bassins, lui, parle de « coup d’État » car, selon lui, il ne faut pas interrompre des négociations d’une telle ampleur. Il reconnait qu’ils ont été interpelés sur le payement de la taxe en question.

Ce dernier ne manque pas cependant d’exposer les difficultés qu’ils traversent. Il dit qu’il faut payer les agrégats en amont, payer le chargement du camion et payer les propriétaires terriens. Le représentant des coutumiers dit être ravi de cette rencontre. Le travail qu’abat le PDS et son équipe est remarquable. Pour lui, en toute chose il faut des pourparlers. Il y avait des incompréhensions au niveau de certains acteurs, certainement et grâce à cette rencontre les zones d’ombre ont pu être levées.

Abdoul-Karim Etienne SANON

Fermer le menu
tempus felis diam neque. dapibus ultricies id pulvinar