Riposte contre la Covid-19 : La région des Hauts-Bassins mise sur les leaders communautaires

La direction régionale de la Santé et de l’Hygiène publique des Hauts- Bassins a organisé hier, lundi 19 septembre 2022, une rencontre de plaidoyer sur la vaccination contre la Covid-19. C’était dans les locaux du Centre régional de transfusion sanguine.

Une campagne d’intensification de la vaccination contre la Covid-19 est prévue pour se dérouler du 23 au 29 septembre 2022 sur l’étendue du territoire national. Mais pour des motifs liés à l’administration des concours professionnelles de la santé, la campagne a débuté hier lundi 19 et va s’étendre jusqu’au 30 septembre prochain. Dans la région des Hauts- Bassins, on s’active pour faire de cette campagne un plein succès. C’est tout le sens qui a guidé la tenue de cette rencontre de plaidoyer. Outre des agents de santé, elle a réuni les leaders religieux, des responsables de mouvements associatifs et des hommes de medias. Selon Dr Rodrigue Diao, Directeur régional de la Santé des Hauts-Bassins, cette rencontre vise à mobiliser les leaders communautaires dans le cadre de la riposte contre la Covid-19. «Le Burkina s’est engagé à atteindre 70% de population vaccinée parce qu’on ne sait pas comment la maladie va évoluer dans le temps. Comme les vaccins que nous avons sont efficaces contre les différents variant de cette maladie, il est de bon ton que nous puissions renforcer nos actions pour freiner cette pandémie. C’est pourquoi nous avons tenu à échanger avec ces acteurs afin qu’ils puissent nous accompagner dans le cadre de cette campagne d’intensification », a-t-il expliqué. En clair, cette rencontre d’échanges vise à faire des participants de véritables relais dans le cadre de la sensibilisation sur les stratégies développées pour atteindre le maximum de cibles. A en croire Dr Rodrigue Diao, contrairement à d’autres régions, celle des Hauts- Bassins s’est illustrée de façon positive dans la riposte contre la pandémie. En témoigne la baisse du nombre de cas et la couverture vaccinale estimée à 20%. Soit plus de 600 000 personnes vaccinées. La région s’est engagée à atteindre 50% de taux de couverture vaccinale d’ici à fin décembre 2022. Mais de l’avis de Sibiri Yarro, responsable du Programme élargi de vaccination (PEV) dans la région, il faut une communication accrue avant et pendant la campagne pour obtenir les résultats escomptés

Ousmane TRAORE

 

Fermer le menu
ultricies mattis Phasellus mattis sit ut fringilla