Session ordinaire 2021 de l’Assemblée nationale burkinabè : Le Mali et le Bénin répondent présent

Dans Le cadre de l’ouverture de la 1ère, session ordinaire 2021 de  l’Assemblée nationale burkinabè le président Alassane Bala Sakandé a reçu en audience le mercredi 03 mars à Ouagadougou ses homologues malien Malick Diaw et béninois Louis Vlavonou.

Le mali, le Benin et le Burkina sont des pays frères

Ils ont répondu présent le président du Conseil national de transition du Mali, Malick Diaw et le président de l’Assemblée nationale du Benin, Louis Vlavonou à l’invitation du président  l’Assemblée nationale burkinabè  Alassane Bala Sakandé à participer à la 1ère session ordinaire 2021 de l’Assemblée nationale burkinabè. « Nous sommes là pour répondre à l’invitation du président de l’Assemblée nationale burkinabè  afin de participer à la cérémonie officielle d’ouverture de la 1ère session ordinaire 2021 de la  8ème législature de l’Assemblée du Burkina. Nous sommes les représentants du peuple. A ce titre nous voulons transmettre les salutations fraternelles et amicales du peuple malien à son frère burkinabè. Ce bref séjour est l’occasion pour moi et ma délégation de nous édifier de l’exemple du Burkina Faso. Nous savons que le Burkina dans un passé récent  a connu une période de transition au cours de laquelle un Conseil  national de transition a été mis en place. Le Burkina a réussi cette transition. Le Mali est dans cette même situation depuis le 18 août 2020 », a fait savoir le président du Conseil national de transition du Mali, Malick Diaw. Les échanges ont porté aussi sur des questions d’actualité et des questions d’intérêt commun, notamment l’insécurité dans le Sahel, la situation des déplacés et les relations entre les deux pays. « J’ai réaffirmer notre volonté et notre disponibilité au président de l’Assemblée nationale burkinabè dans le sens du développement et le renforcement des relations historiques qui ont toujours existé entre les deux pays », a-t-il ajouté.

Quant au président de l’Assemblée nationale du Benin, Louis Vlavonou c’est un plaisir d’être au Burkina pour participer à la 1ère session 2021 de l’Assemblée nationale. Le Benin et le Burkina sont deux pays amis et frères. « En juin 2019 lors de mon investiture, le parlement burkinabè a répondu à mon invitation. Je ne pouvais que répondre à l’invitation du président », a-t-il dit. A sa suite, le président Alassane Bala Sakandé a indiqué que le Benin, le Mali et le Burkina sont des pays frères. Selon lui, il faut aller au-delà des blocs de frontières qui incarnent la colonisation. «Nous allons travailler les mois à venir ensemble, pour que les peuples puissent ce connaître. Nous allons mutualiser nos efforts et pourquoi pas nos textes, du moment où nous vivons les mêmes réalités», a-t-il annoncé.

Odom YANOGO

Fermer le menu
vel, elementum justo ante. porta. lectus consectetur odio dapibus ipsum Donec Nullam