Tribunal de Grande Instance de Bobo-Dioulasso : De nouveaux magistrats installés aux commandes

Le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Bobo-Dioulasso a un nouveau président et un nouveau procureur du Faso. Avec trois autres magistrats, dont un Vice-président, ils ont été installés dans leurs fonctions ce mercredi 11 novembre 2020 dans la salle d’audience dudit tribunal.

Kombari Jean Désiré, le nouveau président du TGI de Bobo

De nouveaux président, Vice président, procureur du Faso et deux autres magistrats en tant que juge au siège et juge d’instruction, ont été installés dans leurs fonctions au TGI de Bobo-Dioulasso mercredi dernier. Il s’agit, dans l’ordre, de  Zoungrana Roger André, Tiogo Bourahima, Ouattara Sié Elvis et Ouoba Boukari. L’audience solennelle d’installation s’est tenue en présence de nombreux officiels et invités. Autorités judiciaires, administratives, coutumières et religieuses se sont jointes aux magistrats et leurs familles pour les féliciter et les encourager dans l’accomplissement de leurs missions. Kiemdé Edouard, président sortant, a présidé l’audience au cours de laquelle il a cédé sa place à Kombari Jean Désiré le nouveau président. Le président sortant étant lui même appelé à d’autres fonctions de conseil à la Cour d’appel de Bobo-Dioulasso. Avant de les déclarés installés, Kiemdé Édouard a prodigué conseils et encouragements aux nouveaux magistrats nommés. Une ardeur au travail leur sera nécessaire pour combler la faible couverture des besoins nationaux en la matière. Pour comparaison avec un pays européen comme la Belgique, le Burkina Faso compte 03 juges pour mille habitants contre 15,2 juges pour la même proportion d’habitants! Pourquoi une audience en guise de cérémonie d’installation? Dans sa réquisition de l’audience d’installation, le ministère public a signifié à ce propos, au-delà des fondements juridiques de cette disposition, que la justice est rendue au Burkina Faso par des juges burkinabé, au nom du peuple burkinabé! Ce qui laisse transparaitre le mandat populaire donné au juge. Par cette délégation du pouvoir judiciaire, il « est indiqué de présenter aux mandants ses mandataires, cela va sans dire!».

Sibiri SANOU

Fermer le menu
ipsum Praesent massa Praesent porta. vel, lectus nec