Vallée du Sourou : Des agriculteurs dénoncent une gestion chaotique

L’Union des coopératives agricoles de la vallée du Sourou (UCAVASO) était face à la presse ce 18 mars 2023 à Ouagadougou pour faire l’état de la situation que vivent les agriculteurs.

Situé dans la région de la Boucle du Mouhoun, la Vallée du Sourou regorge d’importants potentiels agricoles. Toutefois, les membres de l’Union des coopératives agricoles de la vallée du Sourou (UCAVASO) dénoncent la mauvaise gestion des ressources par l’Autorité de mise en valeur de la vallée du Sourou (AMVS) et la volonté de cette dernière de les écarter de Sourou Pôle. Selon le président de l’UCAVASO, Siaka Soro, le problème remonte à 2003.

Ainsi, durant près de 20 ans, les agriculteurs vivent le calvaire avec l’AMVS. Après maintes correspondances sans suite, l’UCAVASO a entrepris des démarches auprès des autorités notamment le ministre de l’agriculture, sans avoir gain de cause. Siaka Soro dénonce le manque de cadre de concertation franche et les multiples détournements de fonds de l’Autorité de la mise en valeur de la vallée du Sourou. Pour ce faire, il lance un appel aux nouvelles autorités de la transition afin qu’elles jettent un regard sur la gestion de l’AMVS. Par ailleurs, en termes de difficultés, le secrétariat général de l’UCAVASO, Césaire Tiama, fait cas de nombreuses coupures d’électricité et la dernière dure depuis 2 mois, entraînant un arrêt des activités agricoles et une perte des 2/3 de leur production.

Outre cela, la question sécuritaire constitue un frein à l’écoulement des produits. Il en veut pour preuves, la fermeture des marchés et la non fréquentation des quelques marchés ouverts. Aussi, l’UCAVASO lance un appel à l’Etat pour un meilleur accompagnement des agriculteurs en disponibilisant le matériel, notamment les tracteurs tout en sanctionnant les agents fautifs. Elle interpelle l’AMVS afin qu’elle mette en place un cadre de concertation inclusif. L’union des coopératives agricoles de la vallée du Sourou a réitéré ses encouragements aux forces de défense et de sécurité pour leur engagement dans la lutte contre le terrorisme.

Awa Cécile BANGARE

Fermer le menu
Nullam tempus porta. quis, dolor commodo quis