Vie du journal : des stagiaires de l’ISTIC dans les locaux de L’Express du Faso

Le mardi 30 avril 2024, une délégation des élèves stagiaires de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC) conduite par Sita Diallo née Traoré, Docteur en communication, a rendu visite à l’équipe de L’Express du Faso. Ils ont été reçus par le Directeur de publication du journal, Mountamou Kani.

La visite est devenue presque’ une tradition en ce sens que chaque année des élèves stagiaires de l’ISTIC viennent visiter l’équipe du quotidien bobolais. C’est une visite de courtoisie et en même temps de quête de connaissances dans le domaine du journalisme pour ces apprentis journalistes. Au cours de la visite, les élèves ont posé au premier responsable du journal plusieurs questions sur l’historique du journal, les fondamentaux du métier du journalisme, la vie des entreprises de presse au Burkina Faso. En plus de cela, ces apprenants ont fait le tour de la rédaction et la salle informatique appelée salle de montage pour avoir de nouvelles connaissances. Dans ses éléments de réponses, le Directeur de publication de L’Express du Faso a fait savoir que le journal existe il y a de cela 26 ans. « Le journal existe depuis 1998. Le siège central se trouve à Bobo mais nous avons des représentations un peu partout au Burkina notamment Ouagadougou, Banfora, Dédougou, Gaoua, etc. Nous avons choisi Bobo et nous avons souffert au départ à cause d’un certain nombre de difficultés. Aujourd’hui Dieu merci, nous arrivons à tenir malgré les difficultés comme d’ailleurs les autres quotidiens du pays », a-t-il expliqué. Pour éclairer ces apprenants, Mountamou Kani a détaillé l’organisation de l’équipe du journal. « Tous les jours ouvrables, nous tenons régulièrement les conférences de rédaction car chez nous elles sont sacrées et constituent même des formations pour les journalistes. Lorsque nous arrivons le matin, chacun prend le journal du jour puis fait des remarques et des critiques sur les articles des autres, notamment la correction des fautes. Après cela, nous préparons le menu du jour suivant », a-t-il enseigné.
Après avoir visité les locaux du journal, ces stagiaires ne sont pas repartis bredouilles parce qu’ils ont acquis de nouvelles expériences dans le métier du journalisme. A la fin, les apprentis journalistes ont remis un présent au Directeur de publication de L’Express du Faso qui, à son tour, leur en a offert.
Ben Alassane DAO

Fermer le menu
suscipit Donec lectus nunc commodo in id, accumsan massa consectetur ut