Zone agroindustrielle de Bama : Le site aménagé d’ici trois mois

Le mercredi 15 août 2021, Lansina Gondé, maire de la commune rurale de Bama, a reçu une délégation du ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat sur le site de la zone agroindustrielle de sa commune. Ce fut l’occasion pour le maire et ses proches collaborateurs de remettre les documents autorisant les techniciens à procéder à l’aménagement du site.

Le site de Bama fait partie des trois zones dégagées dans les Hauts-Bassins par le ministère de l’Industrie dans le cadre du développement industriel. Il s’agit des sites de Yéguérésso qui est une zone économique spéciale, celui de Léguéma qui est une zone industrielle et Bama qui est une zone agroindustrielle. Sylvestre Sa Traoré, Directeur du développement industriel et chef de la mission présente sur le site, a rappelé que le travail consistera à produire un plan de lotissement avec tous les projets possibles. En 2007, la pose de la première pierre de la zone avait été faite au lancement des travaux du barrage de Sammendeni. Pour faire un bon aménagement, l’entreprise retenue pour les travaux, doit actualiser toutes les données sur le site. « Actuellement, nous allons faire un lever de l’état des lieux. Ce travail consiste à recenser tout ce qui existe actuellement sur les 100 hectares retenus pour abriter le projet. Nous allons voir s’il y a de gros arbres, s’il y a des sites sacrés, s’il y a des maisons…C’est après ce travail qu’on va faire un plan pour le soumettre à notre architecte qui fera un plan en tenant compte des réalités du site », explique Ousséni Tanagra, chef de file du groupe d’entreprises. La visite de terrain s’est faite au moment où la commune de Bama connait des agitations liées au lotissement.  Le maire Lansina Gondé, ses deux adjoints et des chefs de village rassurent que le site retenu ne fait aucun objet de litige. D’ailleurs les documents ont été remis au Directeur général du développement industriel sur place par le maire.

L’appel du maire de Bama

Une seule volonté anime le maire Lansina Gondé de Bama. Réussir le projet pour le bonheur des populations de sa commune et partant celui des jeunes de la région et au-delà. C’est pourquoi il lance un appel aux populations de façon générale et aux politiques, de privilégier l’intérêt commun. « Nous sommes très contents de voir comment mettre en valeur ce site qui est à Kouroukan dans la commune de Bama. Le site fait en gros 500 hectares. Mais seulement 100 hectares ont été retenus pour ce projet. Disons que ce projet est un plus pour le développement de notre commune, voire de l’Ouest. Des gens pourraient peut-être dire encore des choses. Mais, laissons-les parler et travaillons avec la vérité. Nous vivons en harmonie ici comme l’a dit le préfet de Bama, ainsi que le chef du village de Samendéni, représentant le chef suprême de Bama. Taisons nos différences pour travailler à développer notre commune », a conclu le maire de Bama. Aussitôt les documents du site reçus, le chef de file des entreprises a fait une prospection rapide du site en attendant le démarrage réel des travaux. Le temps imparti pour faire le travail est 90 jours. Le souhait du Directeur général du Développement industriel est de voir les travaux bouclés avant les 90 jours. C’est sur cette note d’espoir que les différents intervenants se sont quittés sur le site.

Souro DAO

Fermer le menu
odio dictum ut Sed quis, Aliquam Nullam Phasellus id, Praesent sem, pulvinar