14ème Plan quinquennal (2021-2025) : La Chine propose des objectifs de développement

La cinquième session plénière du 19ème Comité central du Parti communiste chinois (PPC) s’est achevée avec la proposition d’objectifs majeurs de développement social et économique pour la période du 14ème Plan quinquennal (2021-2025).

Le pays vise à réaliser un développement économique et durable sain

La Chine s’efforcera de faire de nouvelles avancées dans le développement économique au cours de cette période, selon un communiqué publié à l’issue de la session.

Le pays vise à réaliser un développement économique durable et sain sur la base d’une nette amélioration de la qualité et de l’efficacité, avec des potentiels de croissance pleinement exploités.

Le marché intérieur deviendra plus fort, la structure économique sera améliorée et la capacité d’innovation sera considérablement renforcée.

La base industrielle sera modernisée et la chaîne industrielle sera encore modernisée, selon le communiqué.

La base industrielle sera modernisée

La Chine disposera d’une base plus solide pour l’agriculture et d’un développement plus équilibré entre les zones urbaines et rurales et entre les différentes régions. Le pays fera également de grands progrès dans le développement d’une économie modernisée.

Avec de nouvelles mesures en matière de réforme et d’ouverture, la Chine améliorera davantage son économie de marché socialiste et achèvera pour l’essentiel la construction d’un système de marché de haut niveau.

Les entités de marché montreront davantage de vitalité, et des progrès significatifs seront réalisés dans les réformes du système de droit de propriété et dans l’allocation des facteurs de production basée sur le marché.

Le système de concurrence loyale étant encore amélioré, la Chine formera fondamentalement les nouvelles institutions d’une économie ouverte de plus haut niveau.

Les règles sociales et la civilité de la Chine seront encore améliorées, tandis que les valeurs socialistes fondamentales seront adoptées par le peuple. Une amélioration significative de l’intégrité intellectuelle et morale des personnes, des qualités culturelles et scientifiques, ainsi que de la santé physique et mentale est attendue.

Les systèmes du service culturel public et des industries culturelles seront encore plus avancés, avec de riches activités culturelles et intellectuelles organisées pour le public. L’influence de la culture chinoise sera accrue et la cohésion de la nation chinoise sera encore renforcée.

Construction d’une civilisation écologique

La Chine vise à faire de nouveaux progrès dans la construction d’une civilisation écologique, à optimiser le développement et la protection de l’espace territorial, et à obtenir des résultats notables en matière de transformation verte de la production et du mode de vie.

Le pays répartira de manière plus appropriée l’énergie et les ressources et augmentera l’efficacité de l’utilisation. Le pays continuera à réduire les émissions des principaux polluants et à améliorer l’environnement écologique, à rendre les boucliers de sécurité écologiques plus solides et à améliorer considérablement l’environnement de vie urbain et rural.

Le bien-être des populations atteindra un nouveau niveau. La Chine atteindra un niveau d’emploi plus complet et de meilleure qualité, avec une croissance du revenu individuel fondamentalement en phase avec la croissance économique, et des améliorations notables de la structure de distribution.

Le pays connaîtra également un accès beaucoup plus équitable aux services publics de base. Le niveau d’éducation de l’ensemble de la population sera continuellement amélioré, alors que le système de sécurité sociale à plusieurs niveaux et le système de santé seront encore améliorés.

Des efforts seront également déployés pour consolider les acquis de la lutte contre la pauvreté et promouvoir pleinement la stratégie de revitalisation rurale.

La Chine renforcera encore sa capacité de gouvernance, améliorera la démocratie socialiste et l’état de droit, et fera preuve d’équité et de justice sociales. Le système administratif national sera perfectionné, le rôle du gouvernement sera mieux rempli et l’efficacité et la crédibilité administratives seront considérablement renforcées.

Le pays renforcera le niveau de la gouvernance sociale, en particulier au niveau communautaire, améliorera en permanence les systèmes et mécanismes pour prévenir et désamorcer les risques majeurs, augmentera considérablement la capacité de réponse aux urgences publiques et de prévention des catastrophes naturelles, renforcera la garantie de sécurité pour le développement, et fera de grands progrès dans la modernisation de la défense nationale et des forces armées, selon le communiqué.

Jules TIENDREBEOGO

Fermer le menu
porta. felis vulputate, justo leo nec in