2ème conseil municipal de Bobo : Les principes budgétaires au menu des débats

Les 7 et 8 juin 2021, l’exécutif communal de Bobo-Dioulasso échange sur le budget administratif supplémentaire 2020. Des formalités concernant des budgets alloués à des tâches ont été adoptées par les conseillers et des divers abordés au cours des travaux.

Avant d’ouvrir la session, Bourahima Sanou, maire de la commune de Bobo-Dioulasso et président du conseil municipal, a demandé une minute de silence en mémoire des près de 200 Burkinabè tombés à Solhan.

A l’ordre du jour de cette deuxième session ordinaire de l’année, sont inscrits entre autres, l’examen et adoption d’un projet de délibération portant autorisation d’octroi de prise en charge des cadres de concertations communales, examen et adoption du compte administratif, gestion 2020 et la délibération y afférente, examen et adoption du compte de gestion 2020 et la délibération y afférente.

Au total, 21 points inscrits projet d’ordre du jour. Mais, le maire a proposé deux autres points à l’ouverture de la session, compte tenu de leur urgence. Il s’agit d’une interpellation du ministère de la Culture par rapport à la protection de sites touristiques et la signature de convention d’un partenariat tripartite entre l’arrondissement n°7 et une ville marocaine. Tous les points à l’ordre du jour ont été adoptés par les conseillers présents à la session.

Respecter les normes

Le maire a expliqué avec insistance certains points inscrits à l’ordre du jour, affin que des conseillers puissent mieux les comprendre. C’est le cas par exemple des budgets destinés à des projets de lotissement dans certains arrondissements de la commune. Bien que n’ayant pas encore obtenu une autorisation pour exécuter ces dits projets, le maire a souhaité que les budgets votés demeurent.

Au cas où les négociations vont aboutir, qu’il n’y ait pas de souci budgétaire pour les exécuter. Les prix des agrégats qui demeurent un point noir entre la mairie et les acteurs du milieu, sera aussi abordé au cours de cette session.

Le président du conseil municipal tient à ce que les décisions prises à cet effet, soient appliquées afin d’éviter le désordre dans le traitement des prix des agrégats. La construction du marché du secteur 17 qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive, sera aussi abordée afin de mettre fin à la brouille y relative.

Don d’un camion-benne à la commune 

Juste après l’ouverture de la session, Bourahima Sanou, a réceptionné un camion ben, don du comité communal de jumelage. « Nous sommes agréablement surpris de réceptionner ce camion-benne.

Car la remise est faite au moment où nous en avions vraiment besoin. Nous rassurons le comité communal de jumelage d’en faire bon usage », reconnait le maire de la commune. Lassina Millogo, Secrétaire général du comité de jumelage soutient que ce don rendre dans le cadre de l’objectif visé par sa structure.

« Nous constatons qu’il y a des bacs à ordures, mais il n’y a pas suffisamment de camions-bennes pour enlever les ordures. La gestion de la salubrité contribue au développement de la commune, un objectif cher au comité communal de jumelage », confie Lassina Millogo.

Souro DAO

Fermer le menu
ipsum sit Aliquam eget at Nullam amet, et, odio nunc nec neque.