Commune de Samorogouan : Le village de Karna a eu son CEG

Le Conseil régional des Hauts-Bassins a procédé samedi 10 octobre 2020 à la remise de clés des salles de classe construites pour améliorer les conditions d’apprentissage des élèves du Collège d’enseignement général (CEG) de Karna. Village de la commune rurale de Samorogouan (province du Kénédougou). C’était en présence du Secrétaire général du Ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues (MENA/PLN), Kalifa Traoré.

Remise des clés au directeur du CEG

Une épine de moins pour les acteurs de l’éducation scolaire dans la province du Kénédougou. Et pour cause, le village de Karna a bénéficié d’un bloc de bâtiment pour améliorer les conditions d’apprentissage des élèves du Collège d’enseignement général de Karna. Qui, jusque-là rencontrait des difficultés pour offrir un cadre agréable pour l’éducation des élèves. C’est le vice-président du Conseil régional des Hauts-Bassins, Arouna Barro, représentant le président dudit Conseil Célestin B. Koussoubé, qui a procédé à la remise symbolique des clés du nouveau bâtiment. Il s’agit de 4 salles de classe, d’un bureau, d’un magasin et une latrine à quatre postes. Selon le vice-président Arouna Barro, « le chantier a été réalisé sur une durée de trois mois pour un montant global de 32 896 885 FCFA. Et le choix du village de Karna répond à la politique du Plan régional de développement du Conseil régional des Hauts-Bassins. Qui, dit-il, accorde une priorité à la promotion de l’éducation et l’agriculture dans les trois provinces de la région. Il a révélé que les localités de Borodougou et Samendéni recevront aussi les clés de salles de classe construites pour améliorer les conditions d’apprentissage des élèves. En ce qui concerne le village de Karna,  la réception des clés du nouveau bâtiment est un ouf de soulagement pour le maire de la commune de Samorogouan, Zoumana Alassane Traoré qui d’ailleurs a rappelé l’historique du CEG. «Ces salles de classe ne sont pas les premiers locaux du CEG. Les élèves prenaient les cours sous des hangars, puis dans des bâtiments d’emprunt. Le village avec l’aide du Conseil régional a réalisé les premières salles du CEG qui présentaient des difficultés ». Saisissant l’occasion de cette cérémonie, les acteurs de l’éducation ont formulé des doléances pour l’affectation des enseignants, la construction de la salle des professeurs, l’électrification, (…) et ont aussi souhaité que le CEG soit érigé en lycée. Et le directeur provincial du Kénédougou, Seydou Traoré d’ajouter que le village de Zitonnosso aussi présente les mêmes problèmes que le village de Karna.

Le SG du MENA/PLN, Kalifa Traoré (premier plan) et le vice-président du Conseil régional des Hauts-Bassins, Arouna Barro (arrière plan) lors de la visite des salles de classe

Pour sa part, le SG du MENA/PLN, Kalifa Traoré a rassuré que « des techniciens en bâtiment feront le diagnostic de l’ancien bâtiment afin de s’assurer s’il est récupérable pour ériger le CEG en lycée, car il y a un besoin de scolarisation dans le village ». Cependant, il  a invité les parents d’élèves et la population à inscrire les enfants à l’école pour que l’effectif soit adéquat et d’accompagner les enseignants pour une éducation de qualité.  Les enfants, quant à eux, ont promis de bien étudier pour avoir de bons rendements scolaires. La cérémonie de remise des clés s’est achevée avec  la visite des salles de classes.

Fatimata BELEM 

Fermer le menu
libero felis quis, at velit, mi, quis