Adama Bidiga, PDS Bobo : « Mes pensées les plus pieuses vont à l’endroit de nos déplacés internes… »

« Je formule les vœux que l’année nouvelle soit porteuse de paix, de santé et de prospérité partagée pour chacun de nous ainsi que de vos familles respectives.

Comme vous le savez tous, l’année 2022 a été particulièrement éprouvante pour le peuple burkinabé en général et particulièrement pour notre localité. Mes pensées les plus pieuses vont à l’endroit de nos déplacés internes, auxquels je vous invite à la solidarité »

Après avoir formulé ses vœux de nouvel an, le président de la délégation spéciale communale de Bobo-Dioulasso, Adama Bidiga est revenu sur quelques acquis engrangés au cours de l’année 2022.

On peut noter dans le domaine sécuritaire :

Le maintien de l’ordre, de la sécurité et de la salubrité publics ; La participation de la Police municipale aux cotés des FDS, pour la sécurisation de la ville ; La contribution des actions de renforcement de capacités de la Police municipale à travers un recyclage du personnel organisé par le Ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité ;

Dans le domaine de l’éducation, de la santé et de l’action humanitaire

La tenue des cadres de concertations avec les forces vives de Bobo-Dioulasso, notamment les associations des femmes et des jeunes, les commerçants des marchés, les représentants des résidents des quartiers non lotis, dans le souci de fédérer les énergies autour des projets de développement de la Commune ;

La participation de la Commune à la gestion des Elèves Déplacés Internes (EDI) à travers la facilitation de leurs inscriptions dans les écoles et des dons de kits scolaires ;

La construction et la sécurisation d’infrastructures scolaires ;

L’organisation de la journée de l’excellence scolaire dans les arrondissements.

Dans le domaine des infrastructures et de l’aménagement du territoire

Le reprofilage de 317 km de voirie urbaine sur une prévision de 500 km de voies ; 

La reprise de l’adressage de la ville de Bobo-Dioulasso ;

Les travaux de réhabilitation et de curage de caniveaux ;

Des opérations de constat et d’enlèvement de bornes des promoteurs immobiliers non en règle en collaboration avec la direction régionale de l’urbanisme ;

L’implantation de 200 panneaux de signalisation ;

L’accompagnement de la SONATUR, dans le cadre de la réinstallation des résidents de la zone non lotie du secteur 31.

Pour l’année 2023, avec un budget primitif de sept milliards huit cent soixante-quatre-millions neuf cent-dix mille huit cent quatre-vingt-trois (7 864 910 883) francs CFA, le président de la délégation spéciale communale Adama Bidiga, compte poursuivre toute ces actions en y ajoutant d’autres pour le bonheur des populations.

Aymeric KANI

Fermer le menu
libero. diam Donec justo risus in commodo risus.