Manque de radiologie au CMA de Houndé : Le médecin- chef de district mis en cause

Suite à la parution de notre article du 18 mai 2021, qui parlait de la morgue de Houndé, du bâtiment d’odontostomatologie en souffrance et de manque de radiologie au Centre Médical avec Antenne Chirurgicale de Houndé, et dans notre dynamique de creuser d’avantage le sujet, nous avons pu glaner des informations complémentaires concernant le point précis de l’unité de radiologie.

De ces informations, il ressort en effet que le don de l’unité de radiologie résulte d’une initiative de la mine de Houndé Gold Operation SA (HGO) et non d’une quelconque demande de qui que ce soit. Ayant fait le constat que le CMA de Houndé ne disposait pas de radiologie, la mine a voulu exprimer sa responsabilité en tant qu’entreprise citoyenne en dotant le CMA de cet équipement.  Une fois le projet validé par la Direction de la mine, il a fallu trouver le budget, étant donné que c’était une activité non planifiée. Il a donc été décidé de puiser dans le fonds issu de la vente des déchets de la Mine pour acquérir cette unité.

C’est ainsi qu’au cours de la session ordinaire du comité de suivi et de liaison de la mine HGO qui a eu lieu en juillet 2019, la mine a informé les membres du CSL du projet.

Les détails sur l’achat de la radio et son installation

La suite des étapes a consisté pour la mine de prendre langue Avec le MCD afin d’obtenir de lui les spécifications techniques d’un appareil pour le CMA de Houndé. Le MCD a répondu a la  Mine en communicant les détails techniques, qui ont permis de faire le dossier d’appel d’offres.

L’équipement a coûté environ 32 millions de F CFA. Il a été livre au CMA et le personnel a été formé à son utilisation. Des tests ont été effectués et des cliches existeraient.

Au moment de signer la réception, le MCD signale que la radio est analogique et que l’acquisition des intrants pour la faire fonctionner est compliquée. Alors, la question est de savoir pourquoi donc le MCD a fourni à la mine les spécifications à partir desquelles l’appareil a été acheté ?

Toujours est-il que suite au plaidoyer de la ministre de la Santé de l’époque, la mine a encore acheté un numériseur qui a été installé au CMA. Il semble à présent qu’il manque une imprimante. Mais pourquoi le CMA opte-t-il d’exprimer ses besoins de manière escaladée? Que cache cette attitude qui frise le sabotage? Que s’est-il réellement passé entre la mine et le MCD au moment d’acheter l’équipement? Il nous revient que la société civile a déjà rencontré la Mine sur cette question pour en savoir d’avantage. Nous vous reviendrons.

KHEPA TRAORE/HOUNDE

Fermer le menu
Nullam porta. ut Donec Phasellus sed ultricies elit. fringilla in Praesent