Agression de l’élève Omar Traoré du lycée mixte d’Accart-ville : 3 ans de prison ferme pour 5 coupables

Il s’est ouvert le 3 juin 2021, le procès de 5 des 7 présumés coupables de l’agression de Omar Traoré, élève en classe de Tle D au lycée mixte d’Accart ville, ayant provoqué son décès.

Il convient de préciser que ces 5 personnes incriminées sont toutes mineures et leur procès s’est tenu ce jour, en attendant celui des 2 autres, qui sont eux majeures.
A l’issue du procès, le parquet a requis une condamnation de 8 ans et une amande de 1.000.000 Fcfa, le tout ferme.

Au verdict, le tribunal a reconnu les 5 mineurs coupables de coups mortels conformément à l’article 512 du code pénal burkinabé. Ils ont finalement été condamnés à 3 ans de prison ferme et une amende de 1.000.000 Fcfa, également ferme. En outre, le tribunal a condamné ces derniers à payer solidairement la somme de 3.000.000 Fcfa aux parents de la victime au titre des dommages et intérêts.

Quand aux 2 autres présumés coupables de ce forfait qui a entrainé la mort de Omar Traoré, leur procès a été fixé à une date ultérieure.
En rappel, c’est le 25 avril 2021 que Omar Traoré a été agressé, alors qu’il étudiait au sein du lycée mixte d’Accart ville. Il a succombé à ses blessures le lendemain 26 avril 2021 au CHU Souro Sanou.

Le premier incriminé a été mis aux arrêts par les hommes de Patrice Nébié, commissaire de police de Konsa de Bobo-Dioulasso, juste 48 heures après les faits. Et à la date du 4 mai 2021, tous les 7 avaient été pris dans les filets de la police.

Ben Alassane DAO
Abdoul Etienne SANON

Fermer le menu
accumsan sed id Sed consectetur vel,