Arrondissement 6 de Bobo: le morcellement de 5 hectares à Samagan préoccupe la délégation spéciale

L’arrondissement 6 de Bobo tient du 28 au 29 février 2024, sa première session ordinaire de l’année 2024. Durant les travaux, les échanges vont porter entre autres sur le budget rectificatif de l’arrondissement.

Le budget de l’arrondissement 6 de Bobo-Dioulasso pour l’année 2024 se chiffre à 120 millions de FCFA. Il est consacré au fonctionnement et à l’investissement. Sur le plan de l’investissement le montant prend surtout en compte les actions prioritaires dans les domaines de la santé et de l’éducation. Selon la présidente de la délégation spéciale de l’arrondissement 6, Salimata Sinaré/Compaoré, «du côté de l’éducation il s’agit de doter certaines écoles de tables-bancs et de forages. Des écoles vont être également dotées de clôture afin de mettre les enseignants et les élèves en sécurité. Parce qu’une école sans clôture, vous exposez non seulement la vie des élèves mais également celle des enseignants». Dans le volet de la santé, la délégation spéciale prévoit la construction d’un CSPS à Samagan sur un site d’environ 5,5 hectares. Mais problème, le terrain a été acquis depuis 2017 par l’arrondissement. La PDS explique que, «dans un premier temps il était prévu un centre de santé sur le site. Par la suite, on a changé la destination pour attribuer ce même terrain à la police municipale mais il se trouve que présentement, l’arrondissement a reçu du ministère, l’offre de construction d’un centre de santé dans le même secteur. On a fait l’approche, on a pris contact avec les différentes personnes ressources. Malheureusement, on n’a pas pu trouver un autre site pour notre centre de santé. Donc on est revenu sur ce même site et présentement on va soumettre la question aux délégués et c’est à eux de décider. Soit on prend tout le site pour le centre de santé ou on le divise en deux parties en donnant une partie à la police municipale». En outre, l’arrondissement 6 prévoit la normalisation du CSPS de Moami avec la construction d’une maternité. Dans tout les cas, la PDS Salimata Sinaré/Compaoré assure que tout est mis en œuvre pour améliorer la vie des citoyens de tous les secteurs et de l’ensemble des sept villages rattachés tel que décidé dans le plan d’action de l’arrondissement.

Ousmane TRAORE

Fermer le menu
mi, lectus ante. risus. non sit