Assemblée nationale : 6 députés élus vice- présidents

L’Assemblée nationale a tenu une session spéciale ce 9 février 2021. A l’ordre du jour, l’élection des membres du bureau et la mise en place des commissions générales.

Le président de l’Assemblée nationale lors de son vote

Le vote des membres du bureau de l’Assemblée nationale s’est fait par bulletin unique et au scrutin secret, à la majorité absolue au premier tour et à la majorité simple au second tour. Six (6) candidats ont été élus aux postes de vice-présidents de l’Assemblé nationale. Il s’agit de Nestor Batio BASSIERE, Désiré Marie Chantal Boni /Nignan, Abdoulaye Mossé, Dramane Nignan, Boubacar Sannou et Alfred Zinakou Zanzé. Aussi, les députés ont procédé au vote des secrétaires parlementaires au nombre de 10, composer de 3 femmes et de 7 hommes. 2 questeurs ont été également élus. La particularité cette année est la fin des numérotions au niveau des vice- présidents. Par ailleurs, lors de cette plénière, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé à procéder à la mise en place des 8 commissions générales. Il s’agit de la commission finance et du budget, la commission de l’environnement et du développement durable, la commission des affaires étrangères et des burkinabè de l’extérieur, la commission de la défense et de la sécurité, la commission de la jeunesse, de l’éducation, de l’emploi et de la culture, la commission de l’action sociale et de la santé et la commission de l’évaluation des politiques publiques et du suivi de recommandations. Selon le chef de l’hémicycle, les membres du bureau sont élus pour un mandat d’une année. A cet effet, il a appelé tous les acteurs à plus de rigueur et d’abnégation au travail.

Abdoulaye Mossé

«C’est un honneur pour moi d’avoir été élu au poste de vice-président de l’Assemblée nationale. L’absence de numérotation est la bienvenue du moment où nous seront tous au même titre mais cela n’est pas dû à une mésentente entre nous. Dorénavant, un vice- président est un vice président »

Désiré Marie Chantal Boni /Nignan

« C’est une grande surprise pour moi d’accéder au poste de vice-présidente mais au delà, c’est le volet responsabilité qu’il faut prendre en compte. Ce que nous pourront apporter à cette 8ème législature. Et en tant que femme, je pense pouvoir jouer ma partition en faveur des femmes quand l’occasion se présentera sinon cela n’aura pas de sens. Etant la seule femme parmi les hommes, je n’ai pas d’inquiétude ».

Me Gilbert Noel Ouedraogo

«Disons que le renouvellement du bureau a été fait de manière consensuelle dans la mesure où les groupes parlementaires ont été consultés. Et c’est ensemble que ce bureau a été constitué. Il ne reste plus qu’à se mettre au travail pour accomplir la mission parlementaire surtout représenter valablement le peuple burkinabè et défendre ses intérêts.

 

                                                                      Awa Cécile BANGARE

Fermer le menu
Aliquam sem, risus lectus accumsan leo mi,