Association des anciens élèves de Bama : Une salle de classe pour le Lycée de Kouroukan

Le samedi 28 août 2021, l’association des anciens élèves de Bama a sa journée. A l’occasion, elle a mené plusieurs activités dont une Assemblée générale et la remise d’une salle de classe au Lycée public de Kouroukan.

La construction de cette salle de classe a été possible grâce à la bonne volonté de la Fondation GECER-LEDEA sollicitée par l’association des anciens élèves de Bama. Cette sollicitude de la Fondation GECER-LEDEA tient en partie au fait que  son «président a fait son école primaire ici à Bama. Nous tous, on a été des élèves de Bama. Quand l’idée de construire la salle de classe ici, on n’a pas hésité à accompagner l’initiative. C’est un partenariat naissant. Il y aura beaucoup de choses derrière », déclare Arouna Ouédraogo, représentant de la Fondation GECER-LEDEA.

Selon l’explication d’Adama Sarambé, président de l’association des anciens élèves de Bama, la salle de classe aurait dû être réalisée un an plus tôt. Mais la pandémie de Covid-19 ne l’a pas permis, le président de la Fondation résidant en Côte d’Ivoire. Mais, « mieux vaut tard que jamais », comme le dit l’adage populaire. Et c’est avec juste fierté que le président Sarambé et son partenaire Fondation GECER-LEDEA ont offert cette salle flambant neuf. « Elle respecte les normes requises en la matière », se réjouit Adama Sarambé. La réalisation de « cette classe est une nécessité, quand vous voyez l’offre d’infrastructures éducatives, on est en deçà des besoins. La commune de Bama, surtout son chef-lieu ici, est une localité qui a attiré beaucoup de personnes depuis bientôt une quarantaine d’années pour la riziculture et autres. La démographie est galopante ici. On a un problème d’infrastructures au niveau du lycée. Ça a été un besoin exprimé par le lycée », justifie le président Sarambé.

Quant à Locéni Sanou, 2ème adjoint, représentant le  maire de Bama, il a vivement remercié l’association des anciens élèves de Bama et son partenaire Fondation GECER-LEDEA pour ce don qui vient améliorer l’offre éducative de sa commune.

Améliorer la gouvernance de l’association

L’une des activités phare de la Journée 2021 de l’association des anciens élèves de Bama est l’Assemblée générale tenue au Lycée public de Kouroukan. Au cour de cette rencontre, il s’est agi de faire le point des activités programmées, celles qui ont pu être réalisées, celles qui ne l’on pas été et celles en cours. Pour lesactivités réalisées, il y a bien entendu la salle de classe construite, la tenue effective de l’AG, une conférence sur les orientations post-Baccalauréat, la première édition de la coupe de l’association en match amical entre l’équipe de Fô et celle de Bama. Il y aussi qu’un site a été identifié pour le siège de l’association et un autre pour un site écologique.

Les discutions sont en cours pour l’obtention de ces deux sites. Un manuel de procédures est en cours d’élaboration pour améliorer la gouvernance de l’association. Il va « permettre de crédibiliser la structure auprès d’un certain nombre de partenaires que nous allons approcher. Nos ambitions sont grandes et il faut nous faire accompagner. Pour être accompagnés, il faut que nous soyons crédibles à travers la traçabilité de ce qu’on va faire avec les ressources qu’on va mettre à notre disposition », explique le président de l’association qui ambition de faire un répertoire des anciens élèves de Bama.

Des activités non réalisées, l’on peut retenir entre autres, la nuit culturelle, la foire agro-sylvo-pastorale, le diagnostic de l’hypertension et du diabète et la prise en charge des cas positifs, la journée de l’école. C’est surtout le nerf de la guerre qui fait défaut. Au programme de cette Journée, il y avait aussi des activités sportives et la remise d’attestations de reconnaissance. Elle était placée sous le patronage Rokia Coulibaly/ Diarra, ancienne enseignante de l’école primaire mixte de Badara dans la commune de Bama.

Aly KONATE

alykonat@yahoo.fr

Fermer le menu
Sed quis justo felis Donec sed dictum lectus elementum velit, eget