Autant le dire: IB à Bobo, l’espoir d’une renaissance économique

Depuis lundi 22 avril 2024, le président de la transition, capitaine Ibrahim Traoré est dans le grand Ouest du Burkina, précisément à Bobo-Dioulasso où il a été accueilli par une foule en extase. Tout comme il a été longuement applaudi à Houndé, chef-lieu de la province du Tuy qu’il a traversée pour rejoindre Bobo-Dioulasso. Au cours de son séjour dans cette partie du Burkina, le chef de l’Etat a fait un tour dans la région des Cascades, le mardi 23 avril, où il a bénéficié du même accueil chaleureux. Mais, l’essentiel de ce séjour présidentiel se déroule à Bobo-Dioulasso.
Le clou du séjour du président du Faso, capitaine Ibrahim Traoré, sera incontestablement le lancement officiel de la 21ème édition de la Semaine nationale de la culture (SNC), le samedi 27 avril 2024 sur l’esplanade du stade omnisport Général Aboubacar Sangoulé Lamizana. Occasion qui lui sera donnée d’assister une fois de plus, à la ferveur des Burkinabè, notamment des jeunes, pour son leadership. A Bobo-Dioulasso et par ricochet dans l’Ouest du pays, cela a une saveur particulière, dans la mesure où, sous la conduite du capitaine Ibrahim Traoré, la région semble avoir pris espoir. L’espoir d’une renaissance économique et sociale.
En effet, depuis son arrivée à la tête de l’Etat burkinabè, le capitaine Traoré et son équipe accorent une attention particulière au développement socioéconomique de la cité de Sya et son hinterland. Pour preuves, le samedi 23 septembre 2023, le chef de l’Etat procédait à la pose de la première pierre d’une usine de transformation de tomate à Bobo-Dioulasso. Une unité de production dont les premières boîtes de tomate sont attendues en juillet 2024 et qui devrait générer au moins 150 emplois directs et plus de 10 000 emplois indirects en faveur des femmes et des jeunes. Ensuite, le vendredi 15 décembre 2023, c’était le lancement de l’Initiative présidentielle pour le développement communautaire à Bobo-Dioulasso, par le top-départ des travaux de réhabilitation de l’avenue Mahamadou Konaté à Sikasso-Cira.
Le présent séjour ne fera que donner plus d’enthousiasme aux nombreux soutiens du capitaine Traoré et de son gouvernement de transition. Pour cause !
Au cours de ce séjour dans la région des Hauts-Bassins, en plus de l’ouverture de la SNC, le capitaine Ibrahim Traoré va « présider les cérémonies de lancement des travaux d’aménagement et de bitumage de voiries dans la ville de Bobo-Dioulasso et des travaux de réhabilitation et de bitumage de la route nationale N°08, Moami-Orodara-Koloko Frontière du Mali », informe le service de communication de la présidence du Faso. Et ce n’est pas tout ! Le chef de l’Etat procédera aussi « à la pose de la première pierre du complexe industriel Textile des Forces du Burkina Faso (TEXFORCES- BF) et à l’inauguration d’une unité agro-alimentaire de production d’huile alimentaire », selon la même source. Autant dire que les populations de cette partie du pays ont des raisons d’adouber le capitane Ibrahim Traoré. Sans pour autant tomber dans le culte de la personnalité.
Aly KONATE
alykonat@yahoo.fr

Fermer le menu
nec venenatis, ipsum libero eleifend Praesent venenatis commodo id Nullam elit.