Bobo/Mobilité urbaine : Un camion déverse sa cargaison devant le Lycée Ouezzin

La semaine de la mobilité urbaine rend plus visible les problèmes de circulation dans Bobo et interpelle davantage sur la prudence au volant et le respect des normes. Un autre cas flagrant s’est déroulé ce samedi soir juste en face du Lyce Ouezzin Coulibaly.

Selon les témoins que nous avons trouvés sur place, une demie heure après les faits, c’est aux alentours de 15 heures ce samedi 29 mai 2021 que l’incident dangereux s’est produit. Juste après le feu tricolore du lycée Ouezzin Coulibaly, un camion a cédé sous le poids de sa surcharge qui s’est entièrement déversée sur la chaussée à moins de dix mètres des murs de l’établissement d’enseignement.

Des centaines, voire des milliers de cartons contenant des pièces de rechange se sont retrouvés par terre et dans les caniveaux. L’emballage de cette marchandise au-dessus du véhicule formait une ”véritable montagne”. La police nationale a rapidement sécurisé la zone pour fluidifier la circulation sur cette voie très empruntée, mais les agents n’ont pas souhaité nous en dire davantage. Toutefois, la déposition de deux dames enregistrée sur place par les forces de l’ordre situe un peu les circonstances des faits.

Elles étaient arrêtées là, sous ces arbres ombrageux en attente d’une personne tierce. Pendant leur causerie, la première remarque le camion qui arrive presqu’en zigzaguant et dangereusement penché du côté droit. Elle a juste eu le temps d’en aviser son amie que le camion déjà arrivé à leur niveau cède sous le poids de sa lourde charge pour se coucher sur la chaussée. Dans la panique, chacun des riverains et usagers se dirige dans le sens le plus sûr pour lui.

Les deux dames tentent d’escalader le mur du lycée et l’une d’elle se blesse légèrement au visage. La moto qu’elles ont dû abandonner dare-dare, se retrouve entièrement recouverte par les cartons, de même que le matériel du mécanicien de deux roues installé sur les lieux. ”C’est une action de grâce ! Se répètent les deux copines dont les époux sont venus les rejoindre”. Car elles l’ont effectivement échappé belle ! Mais Dieu nous veut aussi plus prudent au volant et dans la circulation !

Sibiri SANOU

Fermer le menu
fringilla mattis consectetur commodo non massa libero porta. amet, sit vulputate,