Bobo/Semaine de la mobilité urbaine : sensibiliser la jeunesse pour réduire les accidents

La 4ème édition de la Semaine de la mobilité urbaine de Sya, se tient du 22 au 28 mai 2021. Le comité d’organisation, avec le directeur de la police municipale de Bobo-Dioulasso en tête, a organisé une conférence de presse ce jeudi 20 mai 2021 pour parler de cette édition.

« Rôle et place de la jeunesse dans la prévention de l’insécurité routière dans la commune de Bobo-Dioulasso ». C’est le thème retenu pour tenir cette 4ème édition de la Semaine de la mobilité urbaine de Sya.

Seydou Coulibaly, Directeur de la police municipale de Bobo-Dioulasso, animateur principal de la conférence de presse, justifie ce thème par le fait que la majeure partie des accidents de la route dans la ville concerne la jeunesse.

C’est pourquoi ce thème a été retenu, pour non seulement sensibiliser cette frange de la population, mais aussi l’interpeller sur son rôle et sa place dans la prévention de l’insécurité routière. Partie du constat que les accidents de la circulation devenaient de plus en plus préoccupants dans la cité de Sya, la police municipale a donc initié cette semaine pour contribuer à la réduction des accidents dans la ville.

Selon Seydou Coulibaly et Issoufou Bélémou responsable de la section accidents de la police nationale de Bobo-Dioulasso, les trois éditions passées ont un impact positif sur la situation des accidents. En effet, selon eux, avant les Semaines de la mobilité urbaine « la moyenne annuelle était de 4000 cas d’accidents, elle est à 2780 cas actuellement ».

Pour cette édition, plusieurs activités sont au programme. Demain 22 mai 2021, a lieu l’ouverture officielle de l’édition à la place de la mairie de Bobo-Dioulasso. Le même soir à la même place, il y aura le lancement du code de la route au profit de la jeunesse.

Deux conférences publiques et des projections sur des sujets liés aux accidents de la circulation, sans oublier le cross populaire du jeudi 27 mai 2021, aideront à mieux comprendre plusieurs points sur les accidents de la circulation. Il faut dire que la particularité de cette édition est l’augmentation des activités à mener, la mise de la jeunesse et des femmes au cœur de l’édition.

Souhaitant une plus grande participation de la population à toutes les activités, cette édition selon Seydou Coulibaly et ses hommes, est placée sous le signe « Sécurité par tous et pour tous ».

Souro DAO

Fermer le menu
venenatis, in id non massa quis, mattis