BTS d’Etat 2022 : A Bobo, le président de l’ALT donne le top départ

Les épreuves du Brevet de Technicien Supérieur d’Etat (BTS) ont débuté ce 19 juillet 2022 sur toute l’étendue du territoire burkinabè. A Bobo, c’est Pr Aboubacar Toguyeni, président de l’ALT, qui a procédé à l’ouverture de l’enveloppe contenant la première épreuve, au lycée municipal Vinama Thiémounou Djibril. Un acte qui donne ainsi le top départ des épreuves dans la ville de Sya, pour le compte des Hauts-Bassins.

Il est 7h15 environ, nous sommes au lycée municipal Vinama Thiémounou Djibril de Bobo. Les candidats au BTS d’Etat session 2022 sont déjà présents. Dans les Hauts-Bassins, ils sont en tout 290 en lice. Les surveillants procèdent à l’appel et à la vérification des documents avant que les aspirants n’accèdent aux différentes salles de composition. Ici, sur le visage des candidats, concentration rime avec sérénité. Le président de l’Assemblée législative de Transition, Pr Aboubacar Toguyeni fait le tour de quelques salles de composition pour les encourager et leur prodiguer des conseils. C’est à l’issue de cela qu’il procèdera à l’ouverture de l’enveloppe contenant la première épreuve lançant ainsi le BTS d’Etat dans les Hauts-Bassins. Pour Pr Toguyeni, le BTS est un examen important qui «ouvre la porte à ces candidats aux métiers de techniciens supérieurs qui est également un des éléments essentiels du développement» Cette année, dit-il, ce BTS comporte 29 options. Entre autres, la communication d’entreprise, l’électromécanique, l’électrotechnique, l’élevage, l’environnement, la foresterie, le tourisme, la topographie et les ressources humaines. Il se dit satisfait du lancement de ces épreuves. L’objectif aussi de ce brevet, c’est de pouvoir donner à ces diplômés l’opportunité d’être «très compétitifs sur le marché de l’emploi», renchéri Pr Macaire Ouédraogo, président de l’Université Nazi Boni. Notons que le BTS d’Etat est un examen national qui regroupe plusieurs établissements. 26 à Ouagadougou et 9 à Bobo-Dioulasso.

Nombre de candidats et taux de succès à la baisse

Comparativement à la session dernière, le nombre de candidats au BTS d’Etat est en baisse sur le plan national. C’est ainsi qu’en 2021, 2530 candidats prenaient part au BTS d’Etat contre 2085 en 2022. Quant aux taux de succès, on avait 64,1% en 2018, 43,04% en 2019, 30,20% en 2020 et 27,46% en 2021. Pr Macaire Ouédraogo nous dit cependant que les meilleurs taux de réussite se trouvent au niveau des établissements publics. Selon lui, il faudra renforcer le suivi dans le privé pour «leur donner les mêmes chances que dans le public».

Abdoul-Karim Etienne SANON

Fermer le menu
id odio ut elementum efficitur. sit