Cadre de concertation communal : Pour mieux harmoniser les actions

Il s’est ouvert mercredi 07 avril 2020 le premier Cadre de concertation communal de la commune de Bobo-Dioulasso. Placée sous la présidence de Bourahima Sanou maire de la commune de Bobo-Dioulasso, cette première session a connu la participation des acteurs œuvrant pour la bonne marche de la commune.

« Le cadre de concertation vient pour harmoniser nos actions de développement », Bourahima Sanou

Ouvert dans la salle des fêtes de la mairie centrale, ce cadre offre la possibilité d’apprécier la mobilisation des ressources humaines, techniques, matérielles et financières nécessaires à l’exécution de l’impérieuse nécessité de développement. Pour cette première session, seul la présentation du cadre de concertation ainsi que la rédaction de son règlement intérieure sont inscrites à l’ordre du jour. « Les exigences de notre gestion locale voudraient que l’on ait un cadre de concertation. Nous avons beaucoup d’acteurs qui ont tous pour objectif le développement de la localité. Chacun a ses projets, chacun a ses fonds, mais il est du rôle de la collectivité que nous sommes, de coordonner toutes les activités de développement. Au niveau du département de Bobo-Dioulasso, nous avons des ONG et la société civile en général qui ont leur plan d’action de développement », a déclaré Bourahima Sanou, le président du cadre de concertation communal de Bobo-Dioulasso.
Parlant de l’intérêt du cadre de concertation le maire a ajouté « L’importance est qu’ensemble, nous nous rencontrons pour échanger. Et si on arrive sur un secteur et s’il se trouve qu’il y’a déjà des acteurs qui ont dans leur plan de travail et de développement des actions dans ce domaine, que nous le sachions afin de mieux orchestrer nos actions de développement pour le bonheur des populations. Par exemple, nous sommes allés (la commune de Bobo-Dioulasso) pour implanter une école dans une localité qui s’appelle Botou et nous sommes allés trouver que le gouvernement, à travers les engagements nationaux, était déjà sur le terrain pour la même chose. Le cadre de concertation communal vient donc harmoniser les actions de développement».

Aymeric KANI

Fermer le menu
tristique amet, porta. elementum et, neque.