CAN junior Mauritanie 2021 : Une journée marathon pour obtenir l’accréditation

La délégation des journalistes sportifs Burkinabé est arrivée à Nouakchott en Mauritanie, le samedi 13 février 2021 aux environs de 19heures. Ainsi, les hommes de médias au nombre d’une quinzaine ont mis à profit la journée du Dimanche pour entrer en possession de leur accréditation et autres dispositifs les permettant de jouer pleinement leur partition pendant cette compétition dédiée au moins de 20ans.

Les journalistes attendant de renter en possession de leur accréditation

Après un voyage ponctué d’une escale de 7 heures pour ceux de Dakar au Sénégal et 6 heures pour ceux de Bamako au Mali, les deux groupes de journalistes arriveront à l’aéroport international de Nouakchott aux environs de 19 heures. Les uns et les autres prendront place à leur pieds à terre, avant une journée marathon ce dimanche. Cette journée débute aux environs de 10 heures au centre des Médias ou il fallait entrer en possession du précieux sésame qui permet l’accès au stade, à la tribune de presse, aux terrains d’entraînement, et autres commodités qu’offrent les instances du football africain aux hommes de médias accrédités pour cette compétition réservée aux moins de 20 ans. Commence alors un vrai parcours de combattant car l’accès au site est conditionné par le port du badge. Après quelques tractations, les journalistes sportifs Burkinabé ont accès pour se faire établir un badge. Mais là aussi la procédure prendra beaucoup de temps. Sur place, les acteurs chargés de confectionnés les badges vont faire comprendre que le système a pris un coup et que les techniciens sont à pieds d’œuvre pour rétablir la connexion. Néanmoins ceux qui avaient reçu les lettres de confirmation avec des numéros précis ont tenté de voir si leur badge pouvait être disponible. C’était une question de loterie, certains ont reçu leur sésame, mais pour d’autres il fallait attendre. Le troisième groupe de journalistes sportifs Burkinabé sont ceux qui sont dans l’attente de la lettre de confirmation. Pour ceux-ci, l’un des membres de la communication de la CAF joint au téléphone donnera 14 heures pour qu’ils pussent avoir la lettre de confirmation de l’accréditation. Ce qui fut fait à l’heure indiquée. Pour le dernier groupe, ceux qui ont passés la première étape, le responsable CAF rencontré a promis de traiter leur cas le plus rapidement possible pour qu’ils puissent avoir leur badge au plus tard le lendemain. La course pour être dans les conditions pour permettre aux Burkinabé de vivre cette compétition n’est pas terminée. Il faut se soumettre aux testes rapides de coronavirus disponible 48heures pour avoir accès à certaines zones comme la zone mixte. Arrivée la veille de la compétition, il sera difficile aux hommes de médias de réunir toutes les conditions pour la couverture du premier match des Étalons juniors prévu pour ce lundi 15 février 2021 à partir de 16heures. Maintenant nos autorités doivent comprendre qu’il faudra se conformer aux nouvelles exigences du monde sportif édictées par le COVID-19. C’est-à-dire arrivé aux moins deux jours avant le début de la compétition pour résoudre les problèmes administratifs et se soumettre aux tests COVID rapide pour enfin être dans de meilleures conditions pour faire vivre les différentes compétitions sportives.

Firmin OUATTARA

Envoyé spécial à Nouakchott

 

Fermer le menu
ut commodo ultricies justo risus. id, ut Curabitur