CEDEAO : Le Représentant résident, Tièna Coulibaly chez le Premier ministre

Le Premier ministre, Joseph Marie Christophe Dabiré a reçu en audience le 09 juillet 2020 le Représentant résident de la CEDEAO au Burkina, Tièna Coulibaly. Les échanges ont porté sur les relations entre le pays des Hommes intégrés et l’institution régionale.

A sa sortie d’audience, le Représentant résident de la CEDEAO au Burkina, Tièna Coulibaly a confié que les échanges ont tourné sur la vie de son institution surtout au pays des Hommes intègres. Selon lui, le Burkina Faso est un membre important dans l’espace, en ce sens qu’il regroupe beaucoup de structures de l’institution telles que le Centre de développement de la jeunesse et des sports, le Centre de gestion des ressources en eau et l’Organisation Ouest africaine de la santé (OOAS). La question de la lutte contre le terrorisme a été au cœur des échanges. A ce sujet, ils sont revenus sur le plan de lutte adopté par les chefs d’Etats le 21 décembre 2019 à Abuja avec un coût évalué à 2,3 milliards de dollars. La participation de la CEDEAO est de 1 milliard de dollars. «L’ambition des chefs d’États de l’institution pour la période 2007-2020, est de passer de la CEDEAO des États à celle des peuples, afin de mettre plus d’accent sur les besoin des peuples a aussi été abordée. Et nous sommes en 2020. Aujourd’hui, une réflexion est en cours pour fixer une autre vision », a confié le Représentant résident de l’institution. S’agissant des échéances du 22 novembre prochain, Tièna Coulibaly a révélé que la CEDEAO accompagne toujours ses pays membres dans l’organisation des élections. Pour ce faire, à l’ouverture des frontières, une délégation viendra d’Abuja pour essayer d’évaluer les besoins du Burkina Faso pour ces élections et voir dans quelle mesure l’institution pourra contribuer.

Aïcha TRAORE

Fermer le menu
consectetur diam ut eget tempus Praesent tristique Donec consequat. sed dolor