CHUSS : Dr Seydou Barro aux commandes

Il s’est tenu le mercredi 30 juin 2021 dans la salle de conférence du Gouvernorat de Bobo-Dioulasso, la cérémonie de passation de service entre directeurs généraux sortant et entrant du Centre hospitalier universitaire Souro Sanou (CHUSS). C’était sous la présidence du gouverneur des Hauts-Bassins, Antoine Atiou.

Le Centre hospitalier universitaire Souro Sanou (CHUSS) a un nouveau Directeur général (DG). Il s’agit du Dr Seydou Barro, médecin spécialiste en santé publique, qui prend désormais les commandes des mains de son prédécesseur Gustave Sanou.

Cette nomination faut-il le rappeler, a été faite lors du conseil des ministres du mercredi 26 mai 2021. Cette nomination intervient sans doute dans la volonté du Pr Charlemagne Ouédraogo ministre de la Santé de donner un nouveau visage aux centres de santé du pays. Aussi, elle intervient dans un contexte de fonctionnement délétère que nul n’ignore.

Problème d’eau, de restauration, de disfonctionnement et de gouvernance surtout. Pour Gustave Sanou, le changement du visage des hôpitaux passe nécessairement par le changement des acteurs qui d’ailleurs sont les principaux concernés. « Tant que les acteurs ne changeront pas, on aura beau mettre les ressources (…) ça ne sera pas évident », dit-il. Il va plus loin en soulignant le fait qu’il y a des agents qui ne travaillent pas plus de 5 heures dans la journée.

Pour lui, il faut une prise de conscience et les acteurs doivent se dire qu’ils sont au service de la communauté. En ce qui concerne les objectifs qui étaient fixés, « je suis pleinement satisfait des actions que j’ai menées parce que comme le dit quelqu’un, si je n’avais pas été à un moment donné à la tête de cette institution ça aurait été le chaos. J’ai accompli ma mission».

Quant au Dr Seydou Barro, nouveau directeur il n’y a pas de solution miracle. « Pour moi, la seule solution c’est le dialogue, l’esprit d’équipe, et je suis parfaitement en symbiose avec les vœux du ministre. Actuellement à notre niveau, nous avons mis en place un plan d’urgence dont la mise en œuvre apportera un changement significatif», a-t-il déclaré.

Mohamed Roland YO / Stagiaire

Fermer le menu
at in fringilla libero massa risus leo pulvinar Donec Curabitur ante.