Situation humanitaire : Le gouvernement prévoit débloquer 5 milliards de FCFA

La ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire, Hélène Marie Laurence Ilboudo / Marchal a fait l’état de la situation humanitaire et informer des actions entreprises par le gouvernement pour apporter secours et assistance aux sinistrés. De ce bilan, il ressort que le gouvernement a décidé de débloquer 5 milliards de FCFA pour apporter une réponse à cette catastrophe naturelle. C’était lors du point de presse du gouvernement le 22 septembre 2020 à Ouagadougou.

« Le relogement concerne ceux qui ne sont pas dans les zones inondables », selon la ministre

La situation des personnes déplacées internes (PDI) et celles des personnes démunies, les catastrophes naturelles, tels sont les points soulevés par la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire, Hélène Marie Laurence Ilboudo / Marchal. Selon elle, à la date du 8 septembre 2020, les PDI sont estimées à 1,34609 million dont 16,72 % d’hommes, 22,9 % de femmes et 60,38 % d’enfants reparties dans 112 420 ménages et accueillies dans 257 communes.  Ces PDI sont accueillies dans toutes les 13 régions du pays avec une forte concentration dans les régions du Centre-Nord, du Sahel, du Nord, de l’Est et de la Boucle du Mouhoun.  La ministre a renseigné que les actions entreprises par le gouvernement dans le cadre de la gestion des DPI a  permis entre autres, à 9 439  ménages de bénéficier de kits d’articles ménagers essentiels, 152 392  enfants non scolarisés âgés de 3 à 17 ans touchés par la crise à avoir accès à l’éducation de base formelle et non formelle. S’agissant de la catastrophe naturelle à laquelle fait face le Burkina Faso depuis avril dernier, il ressort qu’à la date du 18 septembre 2020, 106 228 personnes sont sinistrés, soit 17 705 ménages dont 50 052 personnes très vulnérables ayant besoin d’assistance d’urgence.  Les données font également cas de 112 blessés et 41 décès. Face à cette situation, le gouvernement a entre autres, procédé à la relocalisation de 520 ménages sur de nouveaux sites après les inondations dans la région du Centre-Nord et à la réhabilitation de 2700 abris d’urgence. Dans le souci d’apporter une réponse prenant en compte les secteurs prioritaires, le gouvernement, en déclarant l’état de catastrophe naturelle, a décidé du déblocage de 5 milliards de FCFA. Pour ce qui est des personnes démunies, la ministre a confié que des vivres ont été acheminés dans les 13 régions pour leur assistance. À ce jour, 7 356 tonnes de vivres ont été distribuées à 500 434 personnes reparties dans 62 732 ménages. « Afin de contribuer à la gestion de la crise de la pandémie COVI-19, mon département a réalisé des actions telles que l’octroi de subventions à 20 000 femmes vendeuses de fruits et légumes de Bobo et Ouaga et à 130 personnes handicapées vulnérables», a indiqué la ministre. Elle a par ailleurs réitéré la ferme détermination du gouvernement à travailler avec l’ensemble des partenaires humanitaires pour renforcer la protection et l’assistance aux populations face aux situations d’urgences.

Aïcha TRAORE

Fermer le menu
dictum ut odio suscipit commodo id facilisis nunc