Commune de Bobo-Dioulasso : Cinq millions pour soutenir les clubs de 1ère division

La commune de Bobo-Dioulasso a procédé ce 16 juin 2021 à la remise d’une enveloppe de 5 millions F.CFA à la Ligue Régionale des Hauts-Bassins de Football. Ce geste vise à soutenir les clubs de première division dont certains sont menacés de relégation en division inférieure.

A trois journées de la fin du championnat national de première division, la commune de Bobo-Dioulasso décaisse 5 millions pour soutenir les clubs de football.

Ce don répond ainsi à une doléance de la ligue Régionale des Hauts-Bassins de Football qui a sollicité courant avril- mai l’appui du Conseil municipal pour accompagner les clubs.

Pour Amadou Bamba président de la ligue Régionale des Hauts-Bassins de Football, le soutien financier de la mairie de Bobo-Dioulasso constitue un véritable ouf de soulagement pour les clubs et leurs dirigeants. D’autant plus qu’il intervient au moment où trois des cinq clubs de D1 à savoir Rahimo FC, l’ASFB et Vitesse FC sont menacés de relégation en 2ème division.

Seuls le RCB (5e) et le Royal FC (7e) au classement sont en bonne position à trois journées de la fin de la saison 2020-2021. «Ce geste va galvaniser d’avantage les clubs puisqu’il leur permettra de résoudre quelques difficultés sur le plan financier notamment en terme d’entretien des joueurs et de déplacement des équipes », a-t-il ajouté non sans remercier le maire Bourahima SANOU pour ce regard attentif.

En plus des clubs de première division, les clubs de D2 vont également bénéficiés de ces fonds.

Tout en saluant la démarche de le Ligue qui a eu l’audace d’exposer les difficultés des clubs, le maire de Bobo-Dioulasso dit espérer que ces fonds qui ont été mis à leur disposition vont contribuer à les maintenir dans l’élite du football national.

Pour Bourahima Sanou, si la commune peut soutenir financièrement des évènements comme fitini-show…, elle doit pouvoir le faire autant pour les clubs. «Bobo a été le vivier du football national.

Des grands noms à l’image d’Albert Bambara sont sortis d’ici, mais on ne comprend pas pourquoi aujourd’hui la ville n’arrive pas à prendre les devants sur le plan du football », s’est interrogé le maire selon qui, c’est en exposant les problèmes en ‘’famille’’ qu’on trouvera les solutions pour redonner à la ville son statut de vivier du football.

Cette remise de chèque marque le début d’une collaboration entre la Ligue Régionale des Hauts-Bassins de Football et la commune de Bobo-Dioulasso. Et le Bourgmestre de l’hôtel de ville d’insister sur le bon usage des fonds afin de lui faciliter le plaidoyer auprès du Conseil municipal.

Ousmane TRAORE

Fermer le menu
massa diam Sed fringilla velit, accumsan id