Conseil régional des Hauts-Bassins : Santé, éducation, emploi,… et eau potable

La première session ordinaire de l’année 2021 du Conseil régional des Hauts-Bassins s’est ouverte hier, mardi 30 mars 2021. Le point majeur de cette session est l’examen du rapport spécial 2020 du président du Conseil régional.

C’est ici que se tient la première session ordinaire de l’année 2021

 

Santé ; éducation ; emploi ; formation professionnelle et alphabétisation ; sécurité en passant par l’accès à l’eau potable et l’électricité, ont été au centre des activités du Conseil régional des Hauts-Bassins en 2020, selon le rapport spécial.  « Cette première session est en sorte une session de redevabilité pour nous. Le Conseil, en particulier le président doit rendre compte de la gestion de l’année écoulée, à savoir l’année 2020. Nous avons produit un important document que nous allons soumettre à l’avis des conseillers. Il est vrai qu’à cet effet il n’y a pas de vote, mais le président doit exposer tout ce que le Conseil a réalisé pour que les conseillers puissent en discuter », déclare Célestin Koussoubé, après l’ouverture de la session. A noter que selon le rapport, aucune action dans le domaine foncier n’a été entreprise par le Conseil régional en 2020.

En plus de l’examen du rapport spécial 2020, l’examen et adoption d’une délibération portant autorisation de création d’une commission ad hoc chargée de l’organisation des journées portes ouvertes du Conseil régional des Hauts-Bassins. Quatre communications sont également au programme de la session. Elles portent sur les semaines régionales de la culture des Hauts-Bassins ; sur les étuveuses de riz ; sur le centre « espoir vie » ; sur les projets et programmes en cours du Conseil régional des Hauts-Bassins.

Aymeric KANI

Pascaline KANI

Fermer le menu
Lorem facilisis fringilla vel, quis justo quis, ut libero