Coopération Sud-Sud : La Chine est toujours prête à aider les autres à réussir

La République populaire de Chine, en tant que bon frère, bon ami et bon partenaire des pays en développement, est toujours prête à aider les autres à réussir, a déclaré samedi le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi.

Toutes ces mesures seront mises en œuvre pour contribuer à la réduction de la pauvreté

“Dans ces efforts, la Chine accorde la priorité aux intérêts communs de ces pays et cherche toujours à coordonner son propre développement avec le développement commun de tous les pays en développement”, a indiqué Wang Yi, ministre chinois des Affaires étrangère et également conseiller d’Etat chinois, dans son discours prononcé lors de la vidéoconférence de haut niveau sur l’élimination de la pauvreté et la coopération Sud-Sud, Co-organisée par la Chine et l’ONU. Dans le cadre de la coopération Sud-Sud, la Chine a fourni plus de 400 milliards de yuans (environ 58,5 milliards de dollars) d’aide étrangère et construit près de 3.000 projets complets. Face à l’épidémie soudaine de COVID-19, elle a envoyé 34 équipes d’experts médicaux dans 32 pays et fourni 283 lots de fournitures anti-épidémiques à 150 pays et quatre organisations internationales. La Chine mettra en œuvre de manière globale les mesures de coopération anti-épidémique annoncées par le dirigeant chinois lors de la 73e Assemblée mondiale de la santé, telles que l’offre de 2 milliards de dollars d’aide internationale sur deux ans, la mise en place d’un mécanisme de coopération pour le jumelage de ses hôpitaux avec 30 hôpitaux africains, et l’établissement d’un entrepôt et hub mondial de fournitures humanitaires en Chine. A l’heure actuelle, plusieurs vaccins contre le COVID-19 développés par la Chine sont mis aux essais cliniques de phase III. “Lorsqu’ils seront disponibles pour le déploiement, ces vaccins deviendront un produit public mondial et seront fournis aux pays en développement en priorité”, a déclaré Wang Yi.

Lors du débat général de la 75e session de l’Assemblée générale de l’ONU, le dirigeant chinois a annoncé que la Chine apporterait un soutien financier supplémentaire de 50 millions de dollars au Plan de réponse humanitaire mondial au COVID-19 de l’ONU, fournirait 50 millions de dollars au Fonds fiduciaire pour la coopération Sud-Sud entre la Chine et la FAO (Phase III), prolongerait de cinq ans le Fonds pour la paix et le développement entre l’ONU et la Chine après son expiration en 2025. Et mettrait aussi en place en Chine un centre mondial du savoir géospatial et de l’innovation sous l’égide de l’ONU et un centre international de recherche sur les mégadonnées pour les objectifs de développement durable. Il faut préciser que la Chine mettra en œuvre complètement ces mesures pour apporter de nouvelles contributions à la réduction de la pauvreté et au développement du monde.

Jules TIENDREBEOGO

Fermer le menu
risus sit sem, odio commodo ut tempus Phasellus