Coupe de pétanque de l’Ambassadeur de France : Le duo Ouédraogo Kamal et de Zerbo Ali, vainqueur

La finale de la première édition de la coupe de pétanque de l’Ambassadeur de France au Burkina s’est disputée le 11 juillet 2021 à Bobo-Dioulasso. Sur une note de satisfaction du promoteur. 

Au total, 74 équipes en duo ont pris part à la première édition de la coupe de pétanque de l’Ambassadeur de France au Burkina Faso. La finale a opposé l’équipe 49 composée de Sanon Sibiri et Sanon Abdoulaye du club Château à l’équipe 17 composée de Ouédraogo Kamal et de Zerbo Ali du club AFPES. Après un match âprement disputé, c’est l’équipe 17 qui s’impose aux points.

S’adjudant ainsi le premier trophée de la coupe de pétanque de l’Ambassadeur de France. Le duo gagne également une enveloppe de 100.000 FCFA. Quant à l’équipe finaliste malheureuse, elle est repartie avec une enveloppe de 75.000 FCFA.

Pour le promoteur, ce tournoi constitue un cadre de promotion de la pétanque mais aussi un moment de distraction et de sympathie entre le public et ses équipes. «J’ai été très impressionné par le nombre et la qualité des joueurs. Nous avons vu que la compétition s’est déroulée dans une ambiance de fête. Le public est sorti en nombre. Avec les joueurs ils ont sympathisé pendant des moments et je crois que c’est cela l’objectif réel de ce tournoi. Nous pensons pouvoir continuer l’année prochaine à Ouaga et ensuite dans les autres villes du Burkina», promet Luc Hallade, Ambassadeur de France au Burkina Faso.

L’initiative de l’Ambassadeur de la France a été saluée par le président de la Fédération burkinabè de pétanque. Selon Arsène Macaire Kaboré, cette coupe qui vient s’ajouter à la liste des compétitions déjà existantes a permis de tester le niveau des joueurs. Et on peut affirmer que le niveau est acceptable.

Le public a eu droit à des matchs de belles factures toute chose qui laisse croire que le niveau de la pétanque évolue dans notre pays. Le président du district du Houet de pétanque, Sibiri Traoré va également emboucher la même trompette. «Au niveau de la province, la discipline est très peu connue et nous manquons également de compétitions. La coupe de l’Ambassadeur de France vient constituer donc un plus dans le palmarès des compétitions», a-t-il déclaré.

Ousmane TRAORE

Fermer le menu
porta. consequat. Donec dolor dictum suscipit ipsum venenatis felis ante. felis