Coûts des agrégats à Bobo-Dioulasso : Ça coince entre la commune et les pro-bennes

La deuxième rencontre des acteurs autour de l’augmentation des prix des agrégats extraits dans la commune de Bobo-Dioulasso a eu lieu hier jeudi à l’hôtel de ville. Les propriétaires de bennes proposent une baisse de 2500 frcs sur leurs augmentations. Une commission technique est mise en place pour étudier la proposition.

Le maire Bourahima Sanou à l’ouverture des concertations de ce jeudi 1er avril

 

Pour Bourahima Sanou, maire de la commune, qui a présidé la rencontre de concertation, il s’agit de défendre l’intérêt général en trouvant un juste milieu en matière de coûts des agrégats de construction.  « Nous ne sommes pas partisans d’un camp contre un autre. Il serait dommage qu’un manque d’accord conduise inutilement à des conditions difficiles de vie dans la commune ». Faisant suite à celle du 24 mars dernier, la rencontre de ce jeudi 1er avril s’est en grande partie penchée sur la réponse des propriétaires de bennes à qui il avait été demandé de faire des propositions de baisse des augmentations jugées exagérées.

Zalé Souleymane, Secrétaire général des propriétaires de bennes

Dans une missive en date du 31 mars adressée au maire, ils ont proposé une baisse de 2500 frs sur les augmentations effectuées. Zalé Souleymane, le Secrétaire général des propriétaires de bennes explique la raison de l’augmentation des coûts par les charges qui pèsent sur les propriétaires de bennes, de sorte « qu’on ne s’en sort pas ». Il a été décidé au niveau de la commune de la mise en place d’une commission technique pour étudier davantage la question et proposer des pistes de solution à un organe de décision plus élargie. Cela devrait aboutir à des résultats consensuels dès la semaine prochaine, espère Bourahima Sanou. Ce qui arrangerait toutes les parties, à commencer par la commune qui espère qu’il s’en suive le paiement effectif des taxes communales liées aux agrégats, une activité qui concerne une quinzaine de villages autour de Bobo-Dioulasso, précise le maire.

Sibiri SANOU

Fermer le menu
elementum leo. quis, Donec eleifend diam tristique