Crise foncière à Bobo : Un collectif d’associations insiste sur la mise en œuvre du rapport

Le collectif des Quatre bornes des associations des zones non loties de Bobo-Dioulasso a animé une conférence publique ce dimanche 17 septembre 2023. C’était à la Bourse du travail.

Cette conférence publique du collectif des Quatre bornes des associations des zones non loties de Bobo-Dioulasso a pour but de faire le point des démarches que le collectif a entrepris auprès des autorités municipales en vue de la résolution de la crise foncière dans les zones non loties. Il vise également à recueillir les avis des membres pour une sortie de crise sur la problématique du foncier dans la ville de Sya.

Le président du collectif, Moussa Traoré alias Moses, explique que « nous avons convié les populations pour leur rendre compte de notre tournée et leur rappeler les difficultés liées au foncier ». «Le problème à trop duré alors que chaque jour que Dieu fait, d’autres problèmes fonciers viennent s’ajouter à ceux déjà existants. C’est pourquoi au niveau du collectif nous avons décidé de faire le tour des différents arrondissements pour comprendre ce qui fait qu’on n’arrive pas à satisfaire les populations. Lors de nos tournées il est ressorti que la difficulté majeure est liée à la mobilisation des terres. Pour palier cela, nous avons proposé qu’il y ait une bonne approche avec les populations », a en outre fait savoir Monsieur Traoré.

Cette rencontre d’échanges a été aussi l’occasion pour le collectif d’exhorter les plus hautes autorités du pays à se pencher sérieusement sur la question des zones non loties à Bobo-Dioulasso. Comme solution, Moussa Traoré rappelle qu’un comité avait été mis en place par le gouverneur de la région d’alors en vue de réfléchir sur la situation. Au final, un rapport avait été fait et mis à la disposition des autorités. Selon lui, il suffit de mettre en œuvre le contenu de ce rapport qui renferme les meilleures propositions à même de résoudre la crise foncière à Bobo-Dioulasso. Pour mémoire, le collectif des Quatre bornes des associations des zones non loties de Bobo-Dioulasso est fort d’une dizaine de structures.

Ousmane TRAORE

Fermer le menu
non massa suscipit ut odio ipsum luctus