Culture en saison sèche : Des experts chinois installent un forage solaire à Tintilou

Les experts chinois de la mission d’assistance agricole ont procédé, dans la soirée du vendredi 19 mars 2021, à l’implantation d’un forage solaire dans le village de Tintilou. D’une profondeur de plus de 80 mètres et d’un débit de 3 mètres cubes par heure, ce nouveau forage devrait permettre de pratiquer la culture de contre-saison, accroitre la production agricole et améliorer les conditions de vie de la population. 

Les experts chinois de la mission d’assistance agricole chinoise continuent de s’acquitter tant bien que mal de leur mission

La pandémie de la Covid-19 ne semble pas arrêter l’élan de la mission agricole chinoise. En effet, malgré que le Burkina Faso soit toujours éprouvé par la maladie, les experts de la mission d’assistance technique agricole chinoise continuent de s’acquitter tant bien que mal de leur mission, celle de contribuer au développement de l’agriculture et à l’atteinte de la sécurité alimentaire au Burkina Faso. Le vendredi 19 mars 2021, ils ont procédé à l’installation d’un forage positif d’un débit moyen de 3 mètres cubes par heure dans le village de Tintilou, à quelques encablures de la ville de Ouagadougou. Ce forage, équipé d’un système solaire, est le fruit de plusieurs semaines d’études de faisabilité et de plusieurs jours d’intenses travaux.

Ce forage équipé d’un système solaire, est le fruit de plusieurs semaines d’études de faisabilité

Lors de la cérémonie de lancement des travaux le 15 mars dernier, des cadres du Ministère de l’Agriculture, des Aménagements Hydro-agricoles ont profité de l’occasion pour exprimer leur sincère gratitude au gouvernement chinois pour son assistance « non remboursable » et ont déclaré que la mise en œuvre de ce projet allait sans nul doute améliorer considérablement la production dans la zone ainsi que les conditions de vie des habitants de Tintilou.

Au cours de l’exécution des travaux, plus d’une centaine de personnes, en grande majorité des agriculteurs, ont effectué des visites spontanées et inopinées sur le chantier afin de constater la bonne exécution du projet.

Photo de famille pour immortaliser l’événement

La rareté de l’eau est l’un des facteurs importants qui limite le développement de l’agriculture au Burkina Faso. Dans le village de Tintilou, c’est une épine de moins pour les habitants qui pratiquent une agriculture de subsistance et dont l’activité dépend fortement de la disponibilité de l’eau. Selon les experts chinois, le forage solaire servira ainsi de source d’eau pour l’irrigation goutte à goutte et fournira l’eau nécessaire à la culture maraichère pendant la saison sèche sur une superficie d’au moins (01) hectare. Cela augmentera substantiellement la production agricole locale ainsi que celle maraîchère en saison sèche et aidera par la même occasion les agriculteurs locaux à augmenter leurs revenus à travers la vente de légumes.

En rappel, le Projet de forage solaire pour l’irrigation à Tintilou est l’un des projets faisant partie de la Phase II du Projet d’Assistance Technique Agricole Chinoise au Burkina Faso.

Fermer le menu
ipsum mattis fringilla Praesent sem, nec pulvinar ultricies luctus Lorem dolor