Dodougou : le chef du village crie à la prédation foncière

Dans un communiqué le chef de village de Dodougou, une localité située dans l’arrondissement 5 de Bobo-Dioulasso, dénonce une “prédation foncière” contre son village.

“Depuis un certain moment, le village de Dodougou est victime de manœuvres frauduleuses de transactions foncières”, peut-on lire entre autres dans le communiqué qui a été lue sur les antennes de la radio municipale de Sya. Le communiqué précise également que ces actes malsains sont perpétrés surtout par des ressortissants de villages voisins mais aussi par des ressortissants de Dodougou, notamment de la frange jeune. « Ces pratiques malveillantes et intolérables, non conformes aux règles légales de cession de terres, sont de nature à mettre à mal le vivre-ensemble que nos villages ont jadis connu », martèle le chef du village qui au regard de l’ampleur du phénomène rappelle l’opinion que, suivant us et coutumes, seul le chef du village est le garant de la gestion des terres. Par conséquent, il est strictement interdit de vendre et/ou d’acheter une portion de terre sur toute l’étendue de son ressort territorial. Tout contrevenant à cette mesure le fera à ses dépens.

Fermer le menu
risus. Nullam libero vel, consectetur Donec libero eget ipsum