Ecole primaire Kiri B : Woka Kuma offre du matériel au centre d’alphabétisation des personnes âgées

L’association Woka Kuma Burkina a procédé, ce jeudi 18 janvier 2024, à la remise de matériel de bureau au profit du centre d’alphabétisation des personnes âgées de l’école primaire Kiri B. La cérémonie de remise a eu lieu dans l’enceinte de l’école.

Woka Kuma est une association qui intervient dans plusieurs domaines, surtout la santé et l’éducation. Elle a déjà entrepris des actions à travers l’équipement de centres de santé, de salles de classes, les dons de fournitures scolaires au profit des élèves vulnérables, les bibliothèques pour des écoles, etc. C’est dans cette dynamique que l’association a initié un projet pour la mise en place d’un centre d’alphabétisation des personnes âgées, à majorité des femmes déplacées internes, au sein de l’école primaire Kiri B. Le projet comporte deux phases dont la première en cours (1er novembre 2023 au 30 avril 2024) consiste à alphabétiser ces femmes âgées. La deuxième phase sera consacrée à leur formation dans les métiers de leur choix puis leur offrir des kits d’installation en vue de faciliter leur insertion socio-professionnelle. L’association a offert du matériel d’équipement de bureau d’une valeur de plus de 200 000 F CFA au centre d’alphabétisation des personnes âgées.
Selon Mahamadi Sinka, coordonnateur du projet et président de l’association Woka Kuma Burkina, « nous avons constaté qu’il y a bon nombre de femmes déplacées internes dans la zone de Kiri. Et qu’elles ont besoin de soutien pour se réinsérer dans la société. C’est pourquoi, nous avons choisi ce site pour apporter notre contribution. En plus de la réalisation du centre, nous avons remis ce matériel pour équiper les salles. Après, nous allons continuer le projet par des formations aux métiers ».
Rosalie Gnimlogdo, animatrice du centre précise qu’elle encadre une vingtaine de femmes âgées depuis le mois de novembre. Elle dit leur apprendre en français et en langue dioula dans les matières telles que le calcul, la lecture, l’écriture et la discussion socio-économique.
Oumarou Koté, inspecteur de la CEB Bobo 2 se réjouit de ce partenariat avec Woka Kuma pour ses efforts pour soutenir l’éducation. Par ailleurs, il lance un appel à d’autres structures associatives afin qu’elles suivent l’exemple.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
vel, venenatis lectus Aliquam quis eleifend amet, risus Donec libero