Education/Houet : La journée de l’excellence a été célébrée

La Direction provinciale de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle (DPEPPNF) du Houet a organisé le 13 novembre 2020 sa tradition journée de l’excellence. Pour récompenser les élèves et enseignants qui se sont le plus illustrés au cours de l’année 2019-2020. C’était à l’ENEP de Bobo-Dioulasso.

Lamine Soulama félicitant le meilleur élève de la province, Konkoboadama de la CEB KV1

Cette édition était placée sous la présidence de Lamine Soulama, Haut-commissaire de la province du Houet et sous le parrainage de Hadja Fatoumata Ouattara/ Sanon, ministre du Développement, de l’Economie numérique et des Postes et du co-parrainage de Roger Kaboré, directeur général de l’ENEP de Bobo-Dioulasso. Ils étaient 37 158 candidats au Certificat d’études primaires (CEP) 2020. Et 25 327 ont été déclarés admis. « Cette année, en dépit de la maladie à Coronavirus, la province est passée d’un taux de succès de 57,10% en 2019 à 68,16%, soit une augmentation de 11,06% », a relevé Zéramoussi Handé, le DPEPPNF-Houet. Il a témoigné toute sa gratitude à tous ceux ou celles et aux partenaires (syndicats, APE, AME et COGES) qui ont permis l’organisation effective de cette journée. Dans cette même dynamique, le porte-parole des parrains, Roger Kaboré  s’est appesanti sur le thème de la présente édition à savoir : « Education nationale : résilience des acteurs aux crises sécuritaires et sanitaires ». Pour le DG de l’ENEP, l’année scolaire 2019-2020 a été émaillée de nombreux maux dont la fronde sociale, l’insécurité et la COVID-19. Il a félicité les lauréats et invité les acteurs à tous les niveaux à persévérer dans cette dynamique pour valoriser la fonction enseignante. Après avoir insisté sur l’importance de cette journée, le président de la cérémonie à invité les organisateurs de la journée de l’excellence scolaire à mener des réflexions sur la possibilité de prendre en compte les acteurs des classes intermédiaires. Car, « le constat est que ce sont généralement les enseignants et les élèves des classes d’examen qui sont primés », regrette le Haut-commissaire.

Beaucoup de prix et de récompenses ont été offerts.

Kofila TRAORE

Fermer le menu
luctus leo Phasellus Praesent Aliquam accumsan odio