Elections 2020 : Christophe aux Diébougoulais, « Ne me mettez pas la honte »

Afin de conduire le président du MPP à la tête du pays et rafler les deux sièges dans la province aux législatives, le directeur de campagne du parti a été accueilli à Diébougou par ses militants le jeudi 12 novembre 2020. Christophe Joseph Marie Dabiré était porteur d’un message du candidat du parti, Roch Kaboré.

Christophe Joseph Marie Dabiré

Mobilisés pour la cause, les militants du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) accueillent Christoph Joseph Marie Dabiré à Diébougou dans son fief. Après un bain de foule, tous se convergent vers le QG provincial du parti. Ici, les échanges se font sans langue de bois. « Ne me mettez pas la honte. Si vous ne voulez pas que je traverse la frontière pour aller m’assoir de l’autre côté et vous regarder, vous avez intérêt à soutenir nos candidats, à faire en sorte que nous ayons les deux députés au niveau de la Bougouriba », lance Christophe Dabiré. Les engagements pris par le candidat à la présidentielle selon lui, répondent aux préoccupations des populations de la province de la Bougouriba. « Le barrage de la Bougouriba cette fois ci, il ne s’agit pas de poser la première pierre et disparaitre. Nous allons poser la première pierre et nous allons directement commencer les travaux. J’ai vu l’état de la route, avec le ministre des infrastructures on a déjà réglé le problème. En tout cas, nous sommes en train de travailler à faire en sorte que la route soit surfacée », dira Christophe Dabiré. D’autres secteurs tels que l’éducation, la santé et le secteur informel ne sont pas en reste. Christophe Dabiré appelle à voter Roch Marc Christian Kaboré pour qu’il soit le président de tous le Burkinabè et rafler les deux sièges au soir du 22 novembre. Avant de quitter Diébougou, il a invité ses militants à continuer le travail à la base afin de mieux expliquer le vote aux populations.

Boniface B ZAGRE

Fermer le menu
libero Nullam libero. efficitur. sit id elit. velit, ut ut id