Elections à la Chambre de commerce et d’industrie : Le processus expliqué au monde des affaires à Bobo

Après Ouagadougou le 16 juillet dernier, le processus de renouvellement des membres consulaires a été expliqué aux acteurs du monde des affaires de la région des Hauts-Bassins, le lundi 19 juillet 2021.

Le mandat des élus consulaires arrive à terme en novembre 2021. Aussi, le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, tutelle de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF), s’active pour l’élection des élus consulaires prévue le 14 novembre 2021. Dans cette perspective, une consultation participative des acteurs a donné lieu à un décret adopté en Conseil des ministres le 24 février signé le 1er avril 2021. Celui-ci apporte quelques innovations. C’est notamment « le nombre de sièges qui passe de 151 à 170. Il y a aussi la circonscription électorale. Les élections passées, c’était limité à la région, mais cette fois-ci on va jusqu’à la province.

Donc, c’est la province qui est devenue la circonscription électorale. Cette année, pour une bonne conduite du processus électoral, on a souhaité que les membres qui sont engagés dans le processus prêtent serment. Ce qui a été fait. Ils sont engagés à travailler dans la transparence, l’intégrité », explique Bernard Zougouri, président la Commission d’organisation des élections consulaires. Il faut savoir que les 170 sièges sont répartis entre trois catégories : commerce (70), industrie (48), services (52). Cette répartition est faite selon un certain nombre de critères. La région des Hauts-Bassins a droit à 35 sièges.

De la communication du Directeur régional de la CCI-BF/Hauts-Bassins, Fousséni Koné sur le sujet, il faut aussi noter la suppression du poste de délégués régionaux (13) au sein de l’Assemblée générale ; la détermination de délais impartis aux juridictions pour statuer sur les recours relatifs aux listes électorales, aux candidatures et à la régularité du scrutin ;  l’institution d’une contribution des candidats à l’organisation des élections. Cette contribution sera fixée par le ministre en charge du commerce dans les jours à venir. Il y a aussi le critère de l’âge qui a été introduit. Il faut avoir 21 ans au moins et 70 ans au plus au 31 décembre 2021 pour être éligible.

Le défi à relever à travers cette campagne

En plus des réformes, qui peut être électeurs et quelles pièces à fournir pour cela ? Qui peut être candidat ? Les pièces à fournir pour les candidatures. Tout ceci a été expliqué aux acteurs du monde des affaires à Bobo-Dioulasso, ce 19 juillet 2021.

Les dossiers de candidatures sont déposés du 06 au 20 octobre 2021 au siège de la CCI-BF, aux Délégations consulaires régionales, aux Hauts-commissariats de province où la CCI-BF n’est pas représentée.

La campagne de sensibilisation va se poursuivre jusqu’au 30 juillet sur toute l’étendue du territoire. Des équipes ont été constituées. Elles vont aller dans les provinces pour expliquer aux acteurs du monde des affaires de ces différentes localités. « Le principal défi pour nous actuellement, c’est de donner l’information juste à l’ensemble des acteurs. C’est quand ils seront bien informés, qu’ils vont bien comprendre le processus que les choses vont aller d’elles-mêmes», assure Bernard Zougouri. C’est cela l’objectif de cette campagne de sensibilisation.

Aly KONATE

alykonat@yahoo.fr

Fermer le menu
id, Curabitur accumsan fringilla Lorem ante. adipiscing mi, vulputate,