Elections couplées du 22 novembre 2020 : «Nous devons accepter les résultats des urnes», Nestor Bassière

Le candidat tête-de-liste aux législatives de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS), Nestor Batio Bassière a accompli son devoir civique hier matin, au bureau de vote N°8 à l’école Accart-ville Ouest sise au secteur 22 de Bobo-Dioulasso.

Nestor Batio Bassière accomplissant son devoir civique

Il était dix heures lorsque que le candidat de l’Union pour la renaissance/ Parti Sankariste (UNIR/PS) a fait son apparition au bureau de vote n°8. Il prend le rang comme tout citoyen. Dans la salle, il se soumet à la vérification de son identité par les agents commis à la tâche. Ensuite, il est autorité à voter. 1er acte, c’est la présidentielle et enfin les législatives.

Nestor Batio Bassière à sa sortie des isoloirs

«En tant que citoyen burkinabè, c’est un devoir d’avoir accompli mon devoir civique en votant librement et mon vote permettra de choisir les futurs dirigeants de mon pays. Pour moi, c’est donc une fierté et une invite à l’ensemble des Burkinabè de venir accomplir leur devoir citoyen, parce que c’est eux qui doivent choisir les futurs dirigeants. De mon message d’apaisement, il faut d’abord reconnaitre qu’au niveau de la région des Hauts-Bassins, les choses se sont passées normalement dans la paix et dans la cohésion. Nus invitons l’ensemble des acteurs à se conformer à la vérité des urnes pour que nous puissions sauvegarder notre vivre ensemble. Parce qu’il y va de l’intérêt de chacun de nous d’accepter les résultats des urnes afin que nous puissions continuer à amorcer le développement. Et que les futurs dirigeants prennent en compte les préoccupations des populations qui ont été évoquées pendant la campagne».

Kofila TRAORE

Fermer le menu
tempus Aenean sed mattis libero neque. dolor ante. ipsum et,