Elections du 22 Novembre 2020: Segui Ambroise FARAMA veut une nouvelle équipe à la CENI

Le candidat de l’Organisation des peuples africains-Burkina Faso (OPA-BF), Segui Ambroise FARAMA a animé une conférence de presse le 28 Novembre dernier à Ouagadougou.  Cette rencontre avec les Hommes de medias avait pour objectif de faire une appréciation des résultats provisoires du double scrutin, et de relever les failles de la CENI.

Me Segui Ambroise FARAMA, candidat malheureux à l’élection présidentielle du 22 Novembre 2020

Arrivé 10e  sur les 12 autres candidats à l’élection présidentielle, Me Segui Ambroise FARAMA a obtenu 0,90% des suffrages et sans aucun siège à l’hémicycle dans les 15 provinces où le parti était en lice. Pour le candidat de l’OPA-BF, ces résultats sont en deçà des attentes de son parti et sont entachés de nombreuses irrégularités. En effet, Me Segui Ambroise FARAMA déplore l’absence de programme visionnaire, l’achat des voix électorales et la mentalité de suprématie des dirigeants. Quant à la part de responsabilité de la population, le candidat met en avant des décennies d’embrigadement de cette dernière, formé à la recherche du profit immédiat au détriment de projet d’avenir. Néanmoins, il a saisi l’occasion pour saluer et féliciter la presse, les forces de défense et de sécurité ainsi que les militants pour leur accompagnement tout au long du processus électoral.  Cependant, Segui Ambroise FARAMA n’a pas manqué de relever les défaillances de la commission électorale nationale indépendante (CENI). Aux titres de failles, il a souligné l’ouverture tardive de certains bureaux de vote dans plusieurs localités, la répartition non équitable de bulletins de vote sans accord du Conseil constitutionnel, la restriction de la liberté de mouvement de certains candidats par les Kogleweogo, l’arrivée tardive des procès verbaux. Au regard de ces manquements, le candidat de l’OPA-BF demande à l’équipe de la CENI de démissionner pour laisser la place à une toute nouvelle équipe afin de mieux préparer les élections municipales de 2021. Par ailleurs, Segui Ambroise FARAMA s’est prononcé sur la position du CFOP car il estime que l’opposition à manquer de vigilance, de cohésions et d’actions concrètes.

Awa Cécile BANGARE (stagiaire)

 

Fermer le menu
mattis adipiscing tempus sit massa ut et, ipsum justo leo ut Praesent